La fĂŞte Ă  l’envers

La fĂŞte Ă  l’envers

Il va souvent à des fêtes à l’envers, dans lesquelles il commence la soirée allongé.
Baignant dans son vomi, vidant un dernier verre, se demandant qui va le raccompagner.

Puis il s’agenouille, un peu étourdi, la musique prenant des sens inattendus.
Souriant Ă  tout le monde, il importune les filles, dont il ne regarde que les seins et le cul.

Puis il danse un peu, refermant sa chemise, asséchant la sueur
que provoquent ses mouvements.
Il se recoiffe d’un geste, et récolte quelques bises
de quelques connaissances qu’il voit en arrivant.

Il salue le videur, fait mine d’être parfait, envoie quelques textos dans la file d’attente.
Il expose à la nuit son visage parfumé, tripotant dans sa poche une pastille à la menthe.

Sur le trottoir d’en face, une brune aux yeux d’amour lui sourit comme si elle le connaissait déjà.
Puis lui tournant le dos, elle s’en va pour toujours,
se dirigeant sûrement vers une fête à l’endroit.

Les Petits-Gris

Les Petits-Gris

J’ai eu une courte carrière d’apprenti ufologue, circa 90. J’avais onze ans, et je dévorais tous les ouvrages consacrés aux OVNIS que je pouvais trouver. Principalement en brocante.

(suite…)

Pierre Coiffure

Pierre Coiffure

Mon portefeuille est épais. Malheureusement ce n’est pas dû aux billets ou aux cartes de crédit, mais aux cartes de fidélité de salons de coiffure cannois.
Jusqu’à l’année dernière, aucune de ces cartes n’avait dépassé la deuxième case en visites effectuées. J’ai toujours été un client insatisfait et infidèle.
Jusqu’au jour où j’ai connu Pierre.
La carte de fidélité de chez Pierre Coiffure, j’en entame la troisième version. Elle a déjà 4 cases tamponnées (dans 6 visites j’aurai -15% sur ma coupe).

(suite…)

Xxtreme Klout

Xxtreme Klout

On a beaucoup (re-)entendu parler ces derniers temps de Klout – un site qui attribue des notes d’influences aux utilisateurs les plus zelés de réseaux sociaux. Klout attribue des points non seulement au volume de vos amis et followers, mais également à la diversité des réseaux dans lesquels vous êtes présent, et surtout à la répercussion qu’ont vos publication auprès de votre communauté (retweets sur twitter, likes sur FB, etc).
Si tout cela est assez amusant, et a drainé à son lancement un flot d’internautes offusqués, je trouve le principe encore insuffisant.

(suite…)

Mon Beau Loulou

Mon Beau Loulou

Mon beau loulou,

J’aurais pu te regarder dormir des heures, dans mon lit une place, ta joue posĂ©e sur mon oreiller, ta barbe de trois jours, ta main posĂ©e sur moi. Je suis sĂ»re que peu de femmes ont vĂ©cu l’expĂ©rience que j’ai vĂ©cu ce matin : voir dormir paisiblement un homme dans une chambre dont les murs sont couverts de posters de lui.
Cette nuit, quand tu as vu ces posters, tu n’as pas Ă©tĂ© gĂŞnĂ©. Tu as pointĂ© du doigt chacune des photos, tu reconnaissais chacune d’entre elles, les endroits des concerts, les shootings. J’aurais pu prendre un marqueur et te le tendre pour que tu signes chacune de ces affiches, mais je ne l’ai pas fait, car je n’ai plus peur de te perdre ou d’ĂŞtre loin de toi maintenant. Tu es lĂ , dans mon lit, et on s’aime.

(suite…)

Carnet de Vacances : PĂ©rigord, suite et fin.

Carnet de Vacances : PĂ©rigord, suite et fin.

La partie 1 est ici.

Je suis très mal Ă  l’aise vis Ă  vis des clients des restaus que nous choisissons. Je me sens comme ces gros labradors si intelligents qu’ils sont gĂŞnĂ©s de chier dans la rue. Je me sens mal pour eux. Lorsque je n’avais pas d’enfants, je ne supportais pas les mouflets qui braillaient au restau. Je trouverais tout Ă  fait lĂ©gitime qu’un jour un restaurateur nous chasse Ă  coups de fourches de son Ă©tablissement – d’ailleurs j’ai toujours cette peur reptilienne en angle mort quand je mange.
Pour ma dĂ©fense : on ne peut pas dire que nous cachons notre jeu Ă  l’arrivĂ©e dans le restau. Je pense qu’un petit orchestre tzigane bien chaud ferait moins de pagaille que mon couple, mes marmots, ma fille gueulant d’avance, mon fils tapant dĂ©jĂ  le pain des voisins, la poussette que je traine et plie en sueur sur la terrasse, cul Ă  l’air. On donne le ton, et ce sera ça non-stop pendant un heure si tout le monde est en forme.

(suite…)

Carnet de Vacances : Carcassonne, Perigord.

Carnet de Vacances : Carcassonne, Perigord.

JOUR 1 : Carcassonne

***

J’ai du mal Ă  dissimuler un certain trouble Ă©rotique pour la femme de mon nouveau GPS. Je n’ai jamais ressenti ça pour la prĂ©cĂ©dente, celle de mon vieux Garmin. La nouvelle femme du GPS est arrivĂ©e dans mon Touran tout neuf. Elle Ă©tait lĂ  dès le premier dĂ©marrage. Par extension poĂ©tique, c’est un peu la voix de mon Touran, qui serait une fille. UNE Touran. Une sorte de K2000 qui sentirait le cul Ă  chaque Ă©pisode.

(suite…)

Catch-Up : Luther

Si vos sĂ©ries viennent de s’achever, et qu’en attente des dĂ©marrages estivaux vous recherchez ardemment de nouvelles choses Ă  voir, Luther, sĂ©rie de la BBC feat. Idris Elba (Stringer Bell dans The Wire), est une pioche Ă©norme. Allez-y les yeux fermĂ©s. La Saison 2 commence incessamment sous peu.

(suite…)

Spotify Party ! #3

Spotify Party ! #3

Grande rĂ©gularitĂ© sur ces posts dĂ©diĂ©s Ă  spotify : le dernier remonte Ă  Juillet 2010. Pour retrouver tous ces articles, initiĂ©s dès 2009, une petite recherche vous permettra de retrouver mes sĂ©lections dans une page de rĂ©sultats Ă  la typo ridiculement grosse. Mais let’s move on, embrayons sur 2011.
(suite…)

Paul Durutti est un monstre.

Paul Durutti est un monstre.

Lantier traversa la cellule de campagne, contourna les gens, les desks, enjamba les caisses de tracts avec sa fluiditĂ© fauve de danseur, touchant l’épaule de chacune des femmes dĂ©signĂ©es, un mot Ă  l’oreille, discrĂ©tion. Certaines prirent leur calepin – « pas besoin » disait-il soucieux. Il termina son petit manège dans le brouhaha des sonneries et des conversations. Elles Ă©taient 7 en tout. (suite…)

Cannes Inside

J’ai eu le plaisir, sous la rĂ©alisation de l’ami Bertrand « Delgoff » Degove, de prĂ©senter la Quotidienne de Cannes Inside pendant le Festival pour Vodkaster. Ce fut zouave mais nous riâmes.
Lien vers les Ă©pisodes après le jump. (suite…)

Bio

Bio

Avant-propos qui peut claquer entre deux toasts : j’ai Ă©crit pour Arte.tv une chronique sur la grossesse en milieu artificiel. C’est ici.

J’ai mis beaucoup de temps Ă  me rĂ©concilier avec les magasins bio – et pour cause : les deux magasins bio que j’ai frĂ©quentĂ© durant plusieurs annĂ©es, d’enseignes diffĂ©rentes, Ă©taient des maisons de fous. Je tiens Ă  prĂ©ciser, Ă  l’attention de l’association française des magasins bio, que je ne tire lĂ  aucune gĂ©nĂ©ralitĂ© sur les magasins bio de l’hexagone. Je veux bien mĂŞme admettre qu’il n’y ait que deux magasins bio de cinglĂ©s en France – dans ce cas, ils sont dans les Alpes Maritimes, j’y ai souffert et tremblĂ© pendant presque un an et demi en tant que client.

(suite…)

Le Folder du Pescadou #1

Le Folder du Pescadou #1

Oui, tel un astucieux pescadou déversant sur votre table basse rascasses, roucaous, galinettes et autres délices. Liens à la volée, morceaux de trucs, chutes, et addendi de posts précédents.
(suite…)