Riviera Détente

#6 – Conversations

Tu te suicides si le président te demande une photo de ta bite ??!

Henry Michel

Un épisode qui permettra de mieux nous connaitre et mieux vous connaître. Nous y abordons les différentes techniques pour écouter Riviera Détente, l’inné et l’acquis dans les besoins naturels, le mystère médiatique des ondes gravitationnelles, ainsi que l’histoire d’amour avortée de Patrick Patrick avec un haut dignitaire. Carnet Loisir, Giovanna de Milan et méditation inclus.

CLIQUEZ ICI POUR LA RETRANSCRIPTION

RIVIERA DÉTENTE ÉPISODE 6 : CONVERSATIONS

* Intro musicale jazzy années folles *

PATRICK – Riviera Détente. Avec Henry Michel, je suis Patrick Patrick, en direct de la Lambda Cave.
HENRY – * d’un ton dynamique et enjoué * OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Riviera Détente, en direct de la Lambda Cave, Grasse, Alpes Maritimes, Provence Alpes Côte d’Azur, France, Europe. Je suis Henry Michel et nous sommes ensemble pendant près de 5 heures d’émission avec des invités exceptionnels : David Bowie, Bill Cosby, Marcel Pagnol, Jean Chirac.
* changement de tempo musical *
HENRY * chuchote * – Ah tout de suite ça fait musique d’enquête. Je sentais bien que l’enquête démarrait mal : une brune poly-amoureuse à mes trousses, une blonde vénéneuse qui m’attendait sur le palier tous les soirs et puis ma meilleure amie la bouteille de whisky. Elle et moi c’est une longue histoire d’amour. Et une sale enquête qui se présentait à nous avec beaucoup de membranes rétractées Patrick ce soir.
PATRICK – Ouais.
HENRY – * étouffe un fou rire * Beaucoup de membranes chez les auditeurs, mais les membranes rétractées, on en fait notre affaire moi et mon associé Patrick Patrick.
Ça va Patrick ? * rire *
PATRICK – Ouais super
* rire d’Henry *
HENRY – Il est transi comme un chat. Comment c’…, quoi de neuf depuis la dernière fois ?
PATRICK – Ho bah rien…
* rire d’Henry *
PATRICK – J’attendais de revenir.
HENRY – On a bien aimé l’épisode précédent.
PATRICK – Ah moi j’ai adoré.
HENRY – Le public a moins aimé. C’est bien le seul dans l’histoire * rire de Patrick *. C’est bien le seul, non il y a quelques personnes. Alors nous nous nous on a beaucoup aimé c’t’épisode, on a pas mal galéré à le faire, c’était compliqué, mais c’était important que l’épisode 4 soit smooth comme ça. Parce que quand on fait * hésitation d’Henry *, ah c’était l’épisode 5 ? Mais tu peux parler, t’as un micro c’est pour ça… Non mais c’était … nous on a bien aimé les Mystères de Provence, les trucs comme ça, c’était, une autre ambiance, c’était plus détente, mais euh, quand on fait une émission d’impro comme ça des fois… on pourrait passer une émission à vomir, imagine… * rire de Patrick * On pourrait faire une émission…
PATRICK – Ouais Tout le temps,
HENRY – On ferait que vomir et on serait obligé de la mettre, même si on était malade. La dernière Patrick, avec Marie, il était malade, et il est parti… il est parti, on a continué.
PATRICK – Non, j’étais pas malade, pas du tout.
HENRY – Alors quand tu as de la nourriture qui s’expulse par ta bouche spontanément…
PATRICK – Ah oui d’accord ça !!!
HENRY – … c’est la maladie. * rire * Ça n’existe pas des gens qui vomissent…, en excellente santé qui vomissent ponctuellement quand ils parlent, * rires * Y a des choses comme ça que t’apprends tout petit, tu fais plus jamais. Quand t’es bébé tu vomis, assez spontanément et après tu le fais plus quand t’es adulte.
PATRICK – Y a un moment donné, ah oui c’est vrai.
HENRY – Ce qui me fait rire c’est les jeunes parents, parce que maintenant tous les deux on a 2 enfants donc on est méga rodé quoi. Mais c’est les jeunes parents qui s’inquiètent quaaand, quand la dent ne pousse pas ou quand ils sont pas propres aux toilettes. Ça n’est jamais arrivé, sauf bien sûr problème très sérieux de handicap profond, mais ça n’est jamais arrivé qu’un enfant * hésitation * qu’un adulte marche pas … marche à quatre pattes dans la rue et qu’on lui dise:
 Mais qu’est ce qui vous êtes arrivé monsieur ? Pourquoi vous marchez à quatre pattes ?
 Ah ben j’ai pas appris… * rire de Patrick * J’ai pas appris à 18 mois comme prévu, j’ai raté, j’avais 4 mois de retard et c’est mort maintenant je marche à quatre pattes tout le temps.
Ce n’est jamais arrivé. * rire *
PATRICK *en riant * – Ou il a pas de dents.
HENRY – Ou un adulte qui a zéro dent * rire *. « Ma mère avait raison de s’inquiéter parce que mes dents n’apparaissaient pas, elles ne sont jamais apparues monsieur. » * rire *
Et c’est ce que je réponds toujours aux jeunes parents quand ils disent « Je m’inquiète parce qu’il a eeuh 1 ans et demi et il marche toujours pas ». Je lui dis mais JAMAIS c’est arrivé qu’un mec…
PATRICK – C’est énorme
HENRY – …s’accroche de colonne en colonne, de meuble en meuble, se rétame la gueule, rampe et tout. Monsieur qu’est-ce qu’il y a ? Eh ben j’ai… j’ai appris à 24 mois au lieu de 18. Mais y a plein de trucs, en fait on se fait tout un monde de l’éducation des enfants, mais tu te rends compte les trucs les plus miraculeux ils viennent naturellement quoi. Par exemple, JAMAIS tu fais caca à côté de la … * rire tonitruant de Patrick * …tu fais jamais caca à coté de la cuvette ou près de tes pieds. Jamais j’suis allé derrière quelqu’un, il y a des gens qui sont très sales aux toilettes, mais jamais j’ai vu des crottes par terre quoi. Le mec qui se rate * rires * les trucs les plus essentiels ils sont réussis en général * rires * C’est … moi y a des trucs…
PATRICK – C’est vrai, t’as raison…
HENRY – Jamais j’ai vu un caca raté…
PATRICK – T’as… t’as flippé…
HENRY – Pipi oui ! Pipi oui par contre…
PATRICK – T’as flippé quaaand, quand t’étais jeune parent toi aussi…
HENRY – De quoi ?
PATRICK – Quand il mangeait pas…
HENRY – Ouais la nourriture ouais, la nourriture ouais.
PATRICK – Qu’il était pas propre…
HENRY – Mais le propre non…
PATRICK – Mais c’est pareil, t’en…t’enterre jamais un enfant parce qu’il a refusé de manger.
HENRY – C’est vrai ça…
PATRICK – C’est terrible…
HENRY – Il est mort, mais qu’est-ce qui est arrivé ? Il mangeait tellement peu, qu’il est mort de faim. * rire *
PATRICK – Il a refusé de manger.
HENRY – Mais c’est clair, j’ai jamais vu un adulte chier dans son froc parce qu’il a pas appris à être propre avant la maternelle. C’est complètement débile.
* prend une voix gênée * « Pardon, excusez-moi, j’vais devoir m’isoler parce que je me suis fait caca dessus. J’ai eu des mauvais parents… j’ai eu de très mauvais parents et j’ai été propre après la maternelle, donc… ». C’est comme faire pipi dans la cuvette, les filles nous engueulent souvent parce qu’on en met partout quand on fait pipi…
PATRICK – Ouais, ABSOLUMENT !
HENRY – Je connais même des gens que je ne citerai pas qui font pipi assis. Tu fais pipi assis toi ?
PATRICK – JE NE VOIS PAS DU TOUT DE QUI TU VEUX PARLER.

HENRY – Tu fais pipi assis ?
PATRICK – Ouais.
HENRY * l’air surpris * : C’est VRAI !?!
PATRICK – Ouais.
HENRY – Putain mais je suis le seul à faire pipi sur cette terre ou quoi ?!?
PATRICK – Non ça m’arrive debout mais euh…
HENRY – Est-ce que c’est le passage à quelqu’un de particulier qui t’a fait faire pipi assis?
PATRICK – Euh…
HENRY – C’t’à dire qu’un jour t’étais avec une meuf et la meuf elle te dit…
PATRICK – Non, non non, c’était enfant, non non.
HENRY * surpris * – Ah enfant tu faisais pipi assis ???
PATRICK – Ouais ouais jeee…
HENRY – Woaw…
PATRICK – Bin ouais parce que voilà …
HENRY – J’suis super choqué. Ben moi j’fais pipi debout et j’en suis fier quoi.
PATRICK – Mhm…
HENRY – Et donc j’en fous pas partout…
PATRICK – Mais dans la nature je fais pas pipi assis.
HENRY * moqueur * – Bin encore heureux !!! Parce que personne n’est là pour te juger.
PATRICK – Le mec il se construit des WC en pierre * rire d’Henry * pour pas faire pipi en dehors du * rires * en dehors du cercle qu’il s’est construit.
HENRY – Attends les trucs les plus importants tes parents te l’apprennent pas. Moi mon père m’a pas appris à être propre en faisant pipi. Il y a pas un moment où ton père t’accompagne en disant * voix de pédagogue doucereuse * « Voilà, bien dans le trou * rire *, voilà dans l’eau tu vois, mais pas trop sinon ça fait trop de bruit, sur la faïence ».
PATRICK – Ça c’est un truc depuis tout petit tu m’as toujours critiqué parce que tu vois la preuve que je faisais pas du tout …
HENRY – Ah ouais, Patrick il faisait pipi debout, mais tu fais dans l’eau toi…
PATRICK – Mais dans l’EAU !
HENRY * un peu dégoûté * – Han c’est horrible.
PATRICK – Parce que ça fait moins de souillure…
HENRY – Moi j’essaye de taper un soft spot juste avant l’eau… entre l’eau et la faïence pour que ça étouffe un peu le bruit.
PATRICK – Ouais c’est un jeu après…
HENRY – Toi c’est direct dans l’eau, mais on dirait qu’y a une cascade quoi. C’est bien de parler de pipi en début d’émission.
PATRICK * infantile * – Pipi, caca, vomi…
HENRY * reprenant, hilare * – Pipi, caca, vomi.
PATRICK – Pour bien débuter l’émission.
HENRY – Mais euh voilà les sifflets, les lacets j’ai pas appris. Et heu de toute façon, je n’arrive pas à siffler heu y a des ch… heu, je n’arrive pas à siffler en riant. Tu peux pas siffler en riant.
PATRICK – Mhm. Non.
HENRY – T’as déjà essayé ? Essaye de siffler j’te fais des grimaces.
PATRICK * essayant de siffler en riant * – huhuhu Huhu hu…
HENRY – Non siffle sérieusement.
PATRICK – Non parce que tu rigoles.
PATRICK * sifflant sérieusement étouffe un fou rire *
HENRY – Tu vois on peut pas !
PATRICK – C’est vrai.

HENRY – J’me rappelle plus ce que je voulais dire mais…voilà on … d’où ça partait ? De vomir ? Ouais donc les émissions voilà on …
PATRICk – Non mais du coup j’ai pas vomi la dernière fois, j’étais pas malade, j’étais un peu fatigué.
HENRY – Non non mais ce que je voulais dire c’était que mhmmm * hésitant * la fraîcheur de notre concept c’est de l’impro et des fois ben des fois heuuuu… Non mais c’était bien, c’est une de mes préférées.
PATRICK – Moi, moi je pleurais de rire.
HENRY – Mais le public n’aime pas.
PATRICK – Et voilà.
HENRY – C’est bien le seul.
PATRICK – Il faut qu’ils atteignent notre niveau à un moment donné. * rire d’Henry * Un peu de travail et vous y arriverez.

* Interlude jazzy *

HENRY * voix smooth teintée d’un érotisme total * : Riviera Détente, l’émission qui dilate vos membranes. J’ai fait un sondage sur Twitter, Patrick, pour savoir, parce que souvent… T’es pas souvent sur Twitter toi… Les gens disent, sans rire j’ai eu au moins, depuis le début de l’émission, au moins 50 personnes qui m’ont dit qu’elles étouffaient des fou rires dans les transports en commun.
PATRICK – Oui mais ça j’ai lu ça…
HENRY – Dans le RER, le métro, le bus. Ça me fait trop rire à chaque fois quand ils me disent « mais je dois me mordre les lèvres pour ne pas passer comme un con ». Comme quoi, ce qui est quand même assez fou c’est de passer pour un con … si tu souris ou si tu ris dans le métro tu passes pour un con.
PATRICK – Bin ouais mais comme le mec qui … j’avais lu dans mes études euh dans toutes les tribus, en fait eeeuh, on chante quoi. Tu, tu… tu pars sur le chemin du travail tu chantes. * rire d’Henry *
HENRY – On voit jamais de Parisiens…
PATRICK – L’ethnomusicologue disait « imaginez quelqu’un qui se met à chanter à tue-tête dans un bus. * rire d’Henry * On arrête le bus ! ».
HENRY – C’est vrai…
PATRICK – C’est incroyable…
HENRY – * chantant à tue-tête * LALA LA LAAAAAAAAAA. C’est vrai, on le sortirait.
PATRICK – On le sort du bus.
HENRY – Il y a des tribus les gens vont en travaillant … ben comme les 7 nains dans Blanche Neige ils…
PATRICK – Mais oui. Mais, mais dans la plupart des tribus on chante tout le temps, parce que la musique est tout le temps présente. Mais nous comme c’est réservé qu’à une seule élite, à des métiers ou des passions…
HENRY – Ouais, ouais, c’est vrai.
PATRICK – Le mec il chante dans la rue comme ça heuuu c’est… il … voilà.
HENRY – Mais même on trouverait ça insupportable. J’ai une collègue qui fait une chorale, qui fait de la chorale et des fois elle euuh, quand elle traverse les couloirs ou qu’elle va à la machine à café elle fait ses * fait des vocalises avec une voix sur aiguë * « Lou Lou Louuuuu » bin heureusement qu’y a pas de… de tiges ou de…
PATRICK – Les fausses vocalises…
HENRY – Ou de pelle dans le…
PATRICK – * voix de gars mi-bourré mi vaniteux mi gogole * : Ouais j’fais partie d’une chorale regardez « Hou Hou Houuuuu ».

HENRY – Et c’est assez insupportable quoi… et euh ouais ben ouais… ah oui donc le sondage : Où écoutez vous Riviera Détente ? J’ai laissé 4 réponses possibles :
1) dans les transports,
2) dans le lit ou le sofa Chillax.
Tu sais ce que ça veut dire chillax ?
PATRICK – Pas du tout.
HENRY – Chillax c’est tranquille, pépèrelitto, tranquille.
 Le troisième, c’est au boulot,
 et le quatrième, c’est en faisant un truc. Par exemple, moi j’écoute les podcasts souvent en bricolant ou en faisant la cuisine, tu vois ? * Patrick acquiesce * J’écoute en premier dans la voiture et ensuite en faisant un truc.
Et les gens ont répondu, alors le truc chiant sur un sondage ce serait d’avoir quatre réponses à 25 %. C’est ce qui est arrivé quasiment. Mais y a quand même un truc qui est sorti c’est qu’en premier, c’est le lit, sofa chillax.
PATRICK – Super.
HENRY – Les gens nous écoutent dans leurs lits, tu te rends compte ? Et en deuxième, heuuuuuuuuuuuuuu en faisant un truc, bon ça, ça m’avance pas trop. En troisième dans les transports, 23 %. Donc le premier, le lit, c’est 29%. Donc c’est 1/3 des gens qui sont dans leur lit ou leur sofa Chillax. En deux c’est en faisant un truc. En fait c’était con comme réponse. En trois dans les transports, 23%, c’est pas mal, ça fait ¼, un peu moins d’1/4 de personnes. Et enfin, j’ai été choqué par ce truc, ça montre à quel point la France est en crise actuellement, * sur un ton choqué * 22% au boulot. 22 % au boulot !
PATRICK – Ah ouais …
HENRY – Tu te rends compte, le mec il est pilote d’avion ou euh… * rire de Patrick * C’est dingue. 22% au boulot et donc j’ai demandé aux gens sur Twitter « Mais ça vous empêche pas de… vous arrivez à vous concentrer tout en écoutant l’émission et en rigolant ? » et le type il fait « Bin non ». * rires *
PATRICK – Mais est-ce qu’il y a des gens qui euh… qui par exemple ils écoutent euh… ils écoutent dans les transports en commun et puis euh après ils réécoutent tranquille chez eux, pour être bien sûr que la morosité du transport en commun heuuu peut pas pousser à faire rire plus que ça…
HENRY * éclate d’un rire navré * – Pfffffffffffff n’importe quoi. Déjà faut savoir que * rires * Pourquoi tu rigoles ???
PATRICK * rigolard * – C’est ton regard. Au milieu de ma phrase, tu t’es dit « Mais putain, comment il va finir ? ».
HENRY – Non mais au mieux, déjà ce qu’il faut savoir c’est que les trajets c’est pas 10 minutes, ce n’est pas Cannes les transports en commun.
PATRICK – Mais je sais.
HENRY – Nous, nous nous les transports c’est 10 minutes. Eux c’est ¾ d’heure, une heure…
PATRICK – Ouais c’est ça.
HENRY – Donc ils écoutent tout le podcast.
PATRICK – Voilà…
HENRY – Tu crois pas qu’ils réécoutent une deuxième fois, ça se verrait dans nos stats quand même hein. J’adorerais hein…
PATRICK – Peut-être qu’ils réécoutent chez eux.
HENRY – Il a écouté une fois et tu crois qu’il va le réécouter après ?
PATRICK – Ouais !
HENRY – Ho heuuu peut-être des passages alors…
PATRICK * d’une voix gutturale venue tout droit du 6ème cercle des enfers * – AGAMEMNON !

HENRY * rigolard * – Comme le célèbre AGAMEMNON * invoque des démons dans une langue gutturale de type proto-provençal * On va pas la refaire quand même.
Attends, tu sais mon rêve c’que c’est de faire ? Alors oui j’ai deux choses à dire aux rivieros, c’est super important. Tous les podcasts américains qui sont vraiment dans la place, qui sont dans le turfu, qui font des trucs qui sont dans une industrie du podcast et tout, ils retranscrivent les podcasts en texte. Tout ce qu’on se dit, ça existe en texte après tu vois, en fichier texte. Et donc moi je me suis dit, putain même si on démarre petit, quand même pour l’indexation pour le futur, on ne sait pas comment vont être les annuaires, les portails de trucs, il faudrait qu’on retranscrive les épisodes. Donc j’suis allé sur le, tu sais tu connais FIVR c’est un site où tu payes 5 dollars et y a des gens qui font des tâches subalternes pour toi, y a une version française qui s’appelle 5euros.com parce que pour trouver des francophones y a que ça. Donc je suis entré en contact avec une fille qui propose de retranscrire des fichiers audio. Elle, la fille elle devait avoir l’habitude des comptes rendus d’avocat ou de j’sais pas quoi. Et donc je lui dis « Salut, c’est pour un podcast », elle était vraiment pas cher, c’était la moins cher de toutes, elle devait être pfff 5 € les 20 minutes tu vois c’était la teuf. J’lui dis « voilà on a une émission à faire, à retranscrire et tout » et la fille dit « pas de souci, je vous rends ça dans 3 jours. À bientôt. » Et moi j’y ai pas cru une seconde. Et au bout de … vraiment une demi journée, je sentais que la fille elle avait commencé à dérusher les émissions et tout ça, elle m’a dit « excusez-moi mais ma fille est malade, je vais prendre du retard… » * rire de Patrick * « Est-ce que je peux vous le rendre dans une semaine ? ». Moi je fais « Ouais y a pas de souci et tout. Si y a des voix où les voix se superposent, vous retranscrivez pas quoi. » Et heu la meuf au bout de deux ou trois jours, non quatre jours, juste avant de rendre le truc elle dit « Excusez-moi mais en fait j’suis tombée malade aussi… » * Patrick rit de plus en plus * « Je vais pas pouvoir faire votre truc, je vous le rends… »
PATRICK * d’un air goguenard * – J’suis déçu.
HENRY – Elle m’a remboursé, ils m’ont remboursé l’argent et elle a refusé de le faire.
PATRICK * choqué * – Haaan.
HENRY – Donc si y a des rivieros, mais genre HARDCORE, passionnés HARDCORE, qui voudraient retranscrire les émissions en texte, écoutez, faites-vous plaisir, on vous enverra heu putain des affiches Riviera Détente, on fait les affiches, on enverra les stickers quand on fera, les fera en Mars, et tout ça, tout ça. Vous pouvez faire un truc collaboratif aussi peut-être sur un, j’sais pas sur quoi ça peut être fait… un truc collaboratif, genre wiki-j’sais pas quoi ou texte bidule chouette. Ça serait top et comme on serait comme les grand du heuuu… ceux qui jouent dans le gaming, dans le podcast gaming. Il y a très peu de podcasts français qui le font et je sais que les futurs podcasts qui vont arriver, ils vont le faire. Donc nous ce serait bien.
Alors, mon deuxième rêve de ça, c’est de rejouer un épisode précis, pour le dernier épisode de la saison, on rejoue à la phrase près un épisode qu’on a déjà fait.
PATRICK – Ah ça serait génial. * rire d’Henry * Ça serait le cadeau du Rivieros qui retranscrit, c’est de…
HENRY – C’est pas non plus un cadeau génial, il faudrait lui donner des, des… des trucs. Ce qui serait très drôle, on ferait pas venir Marie, on ferait jouer une autre fille… on ferait jouer Marie par une autre fille et on ferait l’émission de A jusqu’à Z en relisant les trucs. Putain ça serait génial. Et mais on a les textes sous les yeux quoi.
PATRICK – Ou, ou alors ouais … ou alors nos pères.
HENRY – * éclatant de rire * – Hou Hou Hou ouiiiihihi…
PATRICK – Ils ont juste à lire,
HENRY * plié de rire * – Oh faut faire ça ! Mais j’sais pas si ton père accepterait. Je sais si… ton père il accepterait ?
PATRICK – Ouais si tout est écrit j’pense que c’est bon.

HENRY – Alors, j’fais une annonce officielle : pour le dernier épisode de la saison, j’sais pas quand est-ce que c’est de toute façon. De toute façon ça dépend de si vous retweetez un peu l’épisode ou pas, le dernier épisode ça peut être celui-là. On va faire une émission où on rejoue le meill… l’épisode que vous avez préféré de cette saison, rejoué par nos pères.
PATRICK – Ouais c’est génial.
HENRY * éclate de rire * – Houhouhouhouhou c’est génial…
PATRICK * prenant une voix plus âgée avec un accent provençal prononcé * – Et moi c’est Henry Micheleu, * puis prenant une voix différente avec moins d’accent * et moi c’est Patrick Patrick. * rire d’Henry * Je trouverais ça génial.
HENRY – * imitant son père imitant Michel Galabru * – Oui Cruchot tu as été gentil !!!! Tu es gentil.
PATRICK – * imitant son père imitant Louis De Funès * – Ho ma biche !!!
* fou rire d’Henry *
HENRY – Ho c’est mortel, je rêve de faire ça. Mais tu crois que ton père accepterait ?
PATRICK – Ouais je pense ouais.
HENRY – Mon père, euuuh pfff, ça le saoulerait. On leur fait faire vingt minutes quoi. Mais faut les faire picoler avant, mon père boit pas beaucoup…
PATRICK – Mais moi non plus…
HENRY – Il boit pas beaucoup, bin on leur fait un bon repas avant, tu vois, quand ils sont bien chauds on leur fera refaire l’émission. Ça va être génial !! C’est une promesse qu’on vous fait. L’épisode que vous choisirez sera entièrement… ce serait triste que ça soit * hésitant * Si c’est euuuh… C’est drôle que ton père joue Bertrand, si c’est l’épisode qu’ils préfèrent. Rholala j’ai trop hâte, j’ai trop trop hâte de ça ! Et ma mère qui fait Marie * rire de Patrick * ou ta mère !!! * prend une voix de dame âgée avec un fort accent provençal * « Et c’est Marie Sinclaireuh. » * rires * Oh ça peut être génial. Bon on va faire ça.

*** Interlude musicale de type Bossa Nova***

(17 :23HM (voix érotisante en italien) : Giovanna dellui Fichidi, Riviera Détente Milano ….(17 : 40) ( à retranscrire par un italophone)

HENRY – Bref, revenons Patrick au sondage dont je t’ai parlé, donc il y a des gens qui écoutent Riviera Détente dans les transports en commun et au boulot et dans le lit. Et donc j’aimerais qu’on fasse un petit cadeau à chacune de ces personnes.
PATRICK – Allez.

* musique brésilienne *

HENRY – Alors si vous êtes dans le lit, on pourrait faire une petite méditation, on va la faire tout à l’heure d’accord, pour que vous puissiez vous endormir. Je suppose que vous l’écoutez le soir, parce que le matin c’est pas le bon mood, Riviéra Détente c’est pour le soir, vous êtes tranquille, une peu de musique brésilienne, vous êtes peut-être un petit peu nu(e)s sous vos draps. Surtout si vous êtes de sexe féminin. Si vous êtes masculin, j’m’en fous, mettez des vêtements, et vous écoutez nos voix et vous vous endormez doucement et je vais mettre un peu de * susurre d’une voix un peu étrange * méditation.
* sur un ton enjoué * Pour les gens qui sont dans les transports Patrick, en quoi on pourrait les aider ? Alors y avait la méditation dans les transports, qu’on avait fait dans l’épisode n°1. Est-ce qu’il y a pas des jeux à faire, euh pour que…, avec nous en audioguide, pour qu’ils puissent apprécier un peu plus la rame dans laquelle ils sont quoi, tu vois ?

PATRICK – Ouais.
HENRY – Par exemple, on peut vous dire un truc, vous devez * ton excité et joueur * tout de suite trouver quelqu’un avec une moustache !!! Ou alors vous, vous faire des gages, vous regardez la plus jolie…, non ça fait harcèlement si je dis de regarder la plus jolie fille du wagon, toutes les filles se font harceler dans le métro.
PATRICK – Très très vite, tu montres du doigt deux fois * rire d’Henry * la plus vieille personne devant toi… tu fais comme ça * Henry est mort de rire*
HENRY – Alors, vous devez, vous avez un gage, vous devez pointer du doigt, d’un air super sérieux, la personne la plus vieille du wagon huhuhuhuhu ! Pendant dix secondes. Attention, si vous le faites pas, vous êtes pas un vrai riviero, je vous le dis, je vous déteste si vous le faites pas.
PATRICK – Il faudrait qu’ils filment.
HENRY – Ah oui oui, ah oui non faudrait faire un truc qu’ils puissent filmer…
PATRICK – Ah ouais et qu’ils nous publient ça quand même.
HENRY – Alors euuuuuh, on n’a pas non plus un millions d’auditeurs hein mais, mais y en a beaucoup qui écoutent dans les transports en commun.
PATRICK – On va faire : trois, deux, un top et au top, donc ils se préparent psychologiquement à le faire, le gars il attend…
HENRY – Il faudrait leur faire faire dire un truc un peu fort, mais pas qui effraie les gens. Vous vous prenez en selfie et vous devez dire euuuuh * éclate de rire * hihihi je sais pas…
PATRICK – Non mais déjà, le mec il filme comme ça et il pointe du doigt la personne la plus âgée du wagon.
HENRY – Non ça, on est limite dans le harcèlement. Les pauvres vieux, on dirait du slap machin là…
PATRICK – Bon d’accord…
HENRY – Non le truc du doigt, ils le font pour eux, on les croit sur parole. Et ensuite ils se mettent en selfie et ils doivent faire un truc genre. Vous devez vous prendre en selfie, on doit voir que vous êtes dans un transport en commun, et vous devez dire : « HAAA J’AI LA MEMBRANE BIEN DILATÉE » * rires * Personne n’osera…
PATRICK – Non …
HENRY – Non un truc plus facile, pour que tout le monde ose le faire…
PATRICK – Non c’est pas, c’est pas, c’est pas hard hein…
HENRY – Tu rigoles ? Moi jamais je le fais. T’es dans un wa… une voiture de métro bondée, tu peux pas dire ça.
PATRICK – Mais tu connais personne !
HENRY – Ouais mais attend, une nana elle pourra pas faire ça, il y a que des frotteurs dans le métro et tout. Et puis elle, elle va dire « HUM J’AI LA MEMBRANE BIEN DILATÉE ». * rires *
PATRICK – On va prendre 2 ans de prison.
HENRY – J’crois qu’on va lui donner un peu de répit. On va leur donner un peu de répit. Non faudrait dire un truc …
PATRICK – Non ou alors vraiment, quand les portes s’ouvrent de faire « LES PORTES S’OUVRENT !!! » * rire d’Henry * et quand les portes, qu’ils se filment, et quand les portes se ferment « LES PORTES SE FERMENT !!! ».
HENRY * en riant * – Personne n’osera faire ça.
PATRICK – Ben à ce moment-là ils n’osent rien.
HENRY – Ils n’osent…
PATRICK * riant * – Mais comme dit le dicton : « Sui n’ose rien n’obtient rien ».
HENRY – Qui n’ose rien ne tente rien. Non mais d’ailleurs ça , ça met le point sur un problème de ce podcast, il n’a pas de gimmick. Player lambda c’est « Banco, Let’s GO, Come On ! » .

PATRICK – Ouais.
HENRY – Et Riviera Détente c’est « vos membranes se dilatent ».
PATRICK – Mhm …
HENRY – Ben ouais… mais c’est trop chiant pour les meufs elles pourront pas le faire…
PATRICK – Sinon ils font * de sa plus belle voix caverneuse * « AGAMEMNON !!! ».
HENRY * éclatant de rire * – Ah oui Agamemnon.
PATRICK – Ils se regardent et font * d’une voix gutturale étrangement aiguë * AGAMEMNON !
HENRY – Ah oui comme ça … ça a été dit l’émission précédente…
PTRICK – Y a rien de vulgaire.
HENRY – Défi rivieros. Est-ce qu’on envoie un cadeau à ceux qui le tentent ?
PATRICK – Ah oui !
HENRY * riant * – Toi tu t’en fous tu payes pas les stickers. J’envoie, j’envoie… un voyage.
PATRICK – J’envoie des… des PLAGES ! * rires * Les gros menteurs.
HENRY – J’envoie des vacarmes !
PATRICK – J’envoie des torrents d’eau !!! …par la Poste.
* Henry est mort de rire *
HENRY – Han j’ai mal à la tête… * reprenant son souffle et ses esprits * HAAA j’ai une barre. Heu on enverra des stickers en Mars. Donc on veut : un selfie dans un transport en commun, bus, métro, j’accepte tout ce qui est plus de trois personnes, pas les taxis.
PATRICK – Je pensais pile aux taxis.
HENRY – Si vous êtes vous et votre meuf dans un taxi, j’accepte pas.
PATRICK – Ah ouais ?
HENRY – Si, si vous êtes vous et euuuuh …non non… plus de trois personnes. Ou alors si vous êtes cinq dans un taxi ça compte pas.
PATRICK – Ouais parce que c’est que des amis en fait.
HENRY * riant * – Le mec il fait la liste exhaustive : si vous êtes 6, 7, 8, 9, 10 ça compte pas. Non seulement dans un bus, métro, train, tout ça, RER voilà. Vous vous prenez en selfie et vous faîtes * d’une voix obscure comme une nuit sans lune * « AGAMEMNON » et vous recevez des stickers Riviera Détente. Vous les mettez sur Twitter, avec le hashtag euuuh le hashtag Riviera Transport. Riviera transport, c’était pas le nom de la marque de bus quand on allait faire des sorties ?
PATRICK – Ouais c’est possible ouais.
HENRY – Ha on en apprend des choses aujourd’hui sur les trucs.
PATRICK – Holala.
HENRY – Ensuite sur les gens qui sont au boulot, alors… mon avis en tant que personne de la société civile, je pense que c’est pas très bien. Sauf si vous êtes graphistes ou que vous faites un métier manuel. Si tu dois détourer, tu vois, t’es graphiste, tu peux écouter une émission. Si vous êtes enseignant, écouter l’émission, sauf si c’est pendant un DST ou un truc comme ça. Ça se dit encore DST ?
PATRICK – Non euh tu as tu as plein de consignes en fait. Vous devez rester au fond de la salle, tu regardes le dos des élèves, hahaha t’as plein de consignes et hors de question, t’as pas le droit de lire, hors de question d’écouter…
HENRY – À titre personnel je suis très content que vous écoutiez l’émission mais bon c’est pas très sérieux. Mais au cas, pour vous protéger si votre patron déballe…déboule, si vous êtes en train d’écouter l’émission vous… vos membranes se dilatent en toute discrétion sous le bureau euh tranquille, le patron arrive, Patrick … Vous voulez qu’on fasse un truc, sur la piste soundcloud, je vais marquer l’endroit qui s’appelle Panic. Tu vois ce que s’est panic ?
PATRICK – Mhm…
HENRY – C’était dans les …dans les CD ROM euuuh… c’était quoi ? C’étaient des CD ROM de cul ? C’étaient des CD ROM de cul ou des sites internet mais c’était au tout début de l’internet à l’époque du multimédia tu vois. À l’époque des CD le Louvre où t’étais tout content parce que t’avais des vidéos et tout. Dans les trucs de cul y avait un bouton Panic et quand tu appuyais sur Panic ça mettait une fausse page Excel, des faux tableurs et tout tu vois ?
PATRICK – Ah non, ça j’savais pas.
HENRY – Tu connaissais pas ?
PATRICK – Non.
HENRY – Faudrait… si les gens se rappellent où c’est qu’on avait ça. Mais je me rappelle y avait plusieurs trucs avec des boutons Panic donc hop hop y a quelqu’un qui arrive j’appuie sur Panic et t’as des tableurs Excel, des faux tableurs. C’est génial. Et donc on peut faire un truc, c’est que vous écoutez au casque au bureau, si votre patron déboule d’un coup là alors que vous écoutez Riviera Détente, vous allez vite sur la time line que je vous aurai marqué sur Soundcloud ou que je marquerai en time code sur le truc iTunes et on fait comme si c’était une conférence téléphonique. Comme ça il dit « hé qu’est-ce que vous faites euuh * rire * Qu’est-ce que vous faites Gonthier ? Vous êtes pas sur le dossier des Américains ? » et là et là hop vous mettez tout de suite sur le time code du truc d’accord. Alors t’es prêt Patrick ? On va faire comme si, moi je réponds à vous auditeur et donc je laisse des temps d’espace pour que vous fassiez semblant de conférencer avec moi d’accord ? Allez. « Oui écoutez merci pour votre démonstration, je suis très intéressé par votre projet. Effectivement, vraiment vous avez été très doué dans la manière de me le présenter, vous travaillez vraiment beaucoup et notre partenaire américain, je crois, est également convaincu. Michael do you like the presentation ?
PATRICK * dans un magnifique Anglais Oxfordien * – Oh yes ! If I was your patrone I say that you are a very good euh student ! »
HENRY * se moquant * – Non, very good employee… donc alors merci, on va vous laissez peut-être. Je crois que vous avez le droit de vous détendre maintenant, parce que ça fait vraiment une heure que vous travaillez hein. »
HENRY * chuchotant d’une voix toute douce * – Comme ça quand votre patron arrive, vous mettez ça direct
* Patrick fait des petits bruits de bisous *
HENRY * riant * – Pourquoi tu fais des bisous ?
PATRICK – Parce que tu parles dans l’intimité donc je fais des petits bisous aux Rivieros.
HENRY – Ah oui d’accord… je dis dans l’oreille je fais des petits bisous… * se remet à chuchoter * *bruits de bisous * Quand votre patron il arrive, * bruit de bisou * calme-toi, * rires * Attends… * en chuchotant * Alors riviero calme-toi, si ton patron * bruit de bisou * attends j’te fais des petits bisous en te parlant… * bruits de bisous * * voix normale * Faut qu’j’imagine… * chuchote * Alors riviera on fait comme ça, tu vois, si ton patron * bisou * pardon excuse-moi, si ton patron il arrive, tu mets directement au time code comme il croira que tu vois * bisous * humm c’est mignon là près de l’oreille. * ton normal * Bref voilà donc euh j’espère que vous euh… vous utiliserez ce time code.

* Interlude musical *

HENRY – Voilà pour les troisièmes, la troisième catégorie, les gens qui sont dans le lit, sofa chillax.
PATRICK – * d’un ton grivois chelou * Mhmm mhhmmm…
HENRY – Figure-toi Patrick qu’ils sont souvent en couple. Y a pas mal de rivieros en couple. Et d’ailleurs ça dilue les audiences, donc j’suis moyen…
PTRICK – Ah oui du coup…
HENRY – …moyen favorable parce que beaucoup beaucoup disent : « Ah on a écouté à deux avec ma copine, avec mon copain » … Ouais mais vous êtes bien gentils, vous pourriez faire tourner un poste à côté pour qu’on ait double part. Et les couples qui écoutent dans le lit, je me rends pas garant de… si les membranes sont bien dilatées… de ce qui peut se passer après. Si on peut contribuer à, au bien être général du truc. Voilà donc ce que je propose Patrick c’est de faire une bonne séance, où les gens… on est dans pas longtemps dans l’émission, ils peuvent s’endormir déjà, ceux qui le veulent, qui sont dans le lit parce qu’il est peut être tard. Ou alors juste vraiment dilater bien la membrane. D’accord ? * se moquant de Patrick * Il est en train de boire. Alors on va lancer ça pour la méditation c’est parti.

* Ambiance musicale douce *

HENRY – Vous êtes une imprimante 3D, qui imprime une imprimante 3D, qui imprime une imprimante 3D, qui elle-même imprime une imprimante 3D, qui elle-même imprime une île. Au cœur de cette île, un lac. Au cœur de ce lac, une île. Au cœur de cette île, un lac. Au cœur de ce lac, encore une île. Au cœur de cette île, un petit bungalow. À l’intérieur de ce bungalow, une imprimante 3D qui imprime un album photo sur la couverture duquel est inscrit votre prénom. Vous tournez la première page de cet album photo et que voyez-vous ? Une imprimante 3D qui imprime une imprimante 3D. Je ne sais pas si vous réalisez le mindfuck de cette situation.

* Fin de séquence méditation *

HENRY – Alors Patrick, je ne sais pas si tu as suivi l’actualité en ce moment. Mais est-ce que tu as entendu parler des ondes gravitationnelles ?
PATRICK – Oui…
HENRY – De la découverte incroyable qui a été faite cette semaine…
PATRICK – Absolument, bin oui.
HENRY – Ah c’est incroyable.
PATRICK – Mhm.
HENRY – Alors ce qui m’a tué, c’est que je sais que c’est incroyable, mais j’ai absolument jamais rien compris à ce qu’on nous explique. * éclate de rire *
PATRICK – Mais moi non plus. Et tout le monde s’extasie…
HENRY – C’est ça, ça m’énerve à un point pas possible, sur facebook, les gens au bord des larmes « Non mais vous savez… vous voyez ce que ça veut dire… Je sais pas si vous réalisez… Comme c’est émouvant quoi et tout ». Et à chaque fois tu te demandes, est-ce qu’il y a un article qui puisse vulgariser et tu lis « Enfin un article clair qui explique les ondes gravitationnelles » et l’article ça commence toujours bien il va dire « imaginez l’espace… » et après ça part toujours en sucettes j’comprend RIEN.
PATRICK – C’est comme la physique quantique, t’as déjà essayé d’exp… de comprendre la physique quantique ? JAMAIS !
HENRY – C’est le truc du chat de Schrödinger ?
PATRICK – Ouais…
HENRY – Non, ça j’ai compris le chat.
PATRICK – Bin ouais m’enfin ça c’est euh, euh … mais après tout le reste la physique quantique.
HENRY – Non j’m’y suis pas intéressé à ça. Non mais par contre les ondes gravitationnelles…
PATRICK – Incompréhensible…
HENRY – Non mais alors peut-être qu’on est con…
PATRICK – Peut-être…
HENRY – Parce que sur mon facebook tout le monde disait « Non mais atteeend c’est révolutionnaire j’sais pas si tu réalises et tout… » et tu leur dis « alors vas-y explique-moi » et ils font « Non maieeeuuuuuuuh Einstein il l’avait dit depuis 70 ans et c’est la première fois qu’on le voit » « Ouais et donc ça veut dire quoi ? » « Bin euuuuuuuuuuh attends c’est énorme » * rires * et les journalistes ont beaucoup galéré à expliquer ça clairement et souvent sur Twitter tu vois un truc qui dit « ENFIN UN ARTICLE CLAIR ET LIMPIDE SUR LES ONDES GRAVITATIONNELLES » et j’ai pas compris. Ce que j’ai compris c’est qu’Einstein l’avait prédit, que tout le monde savait que ça existait mais qu’on l’avait jamais mesuré et que c’est une sorte de résonance d’ondes de chocs…
PATRICK – Deux trous noirs qui hein…
HENRY -…Ouais mais ou pas. * rire moqueur *
PATRICK – Je sais pas moi j’ai compris que c’était deux trous noirs qui entraient en collision.
HENRY – Voilà et ça fait comme des vagues de gravitation et que y a un truc qui les a mesuré. Et là tout le monde « OUUUUUUUUUUUUUUUAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS super » * applaudissements * et comme ça on va pouvoir mieux savoir le Big Bang. On va pouvoir remonter à l’origine des temps en voyant comment ça s’écarte.
PATRICK – Eh bin on va voir si ça fait baisser le chômage tout ça. * rire d’Henry *
HENRY – Après j’ai lu un autre article qui expliquait qu’en fait ça rend possible le truc dans le trou noir, ça ouvre une porte vers une autre dimension. Et c’est comme la loi sur le renseignement * chuchote * on fera une vulgarisation…

* interlude musical Euro dance *

HENRY – J’ai perdu une nouvelle que j’ai écrite très jeune. Je devais avoir euh… je veux pas faire d’aberration chronologique, mais je devais avoir 15-16 ans et j’m’en suis rappelé d’un coup, j’avais complètement oublié pendant donc 22 ans, puisque j’en ai 37.
C’était une nouvelle que j’avais écrite suite à un rêve, on était tous à la plage, genre à Mandelieu, à Cannes la Bocca et tout, on faisait une soirée sur la plage et y avait Madonna * rire de Patrick * et j’étais sorti avec Madonna. J’avais 15 ans, donc c’était éminemment pédophile comme truc avec le recul, mais c’est moi-même qui rêvais donc ça va je, j’étais… Et donc je sortais avec Madonna et c’était l’époque, je veux pas dire de bêtise mais Madonna était encore super icône sexuelle à l’époque hein, c’était … tu t’rappelles elle avait fait un livre interdit qui s’appelait SEX, c’était un livre en argent à l’époque c’était supereeuuuh, super irrévérencieux, super sexy et tout. Et donc dans mon rêve, imagine t’es lycéen à Cannes et tu sors avec Madonna et donc tous tes potes, aucun de tes potes le croit et c’est super dur à gérer tu vois. Tu… tu dois l’appeler, tu dois… Comment tu fais ? Est-ce qu’on reste ensemble ? Comment on organise la vie etc. quoi tu vois ? Et j’y réfléchissais et j’m’imaginais que ça arrive maintenant, par exemple que t’aies une folle histoire d’amour avec François Hollande. * rire * T’imagines ? C’est genre, toi t’as ta vie, toi t’as ta femme, t’as, t’as … tout ça mais bon tu le croises sur une visite des chorales et là c’est, c’est le coup de foudre de ta vie, et t’es super emmerdé quoi WAOW. Déjà t’es chamboulé alors tu sais pas … t’es complètement bouleversé quoi … et après bon vous vous appelez un peu pour savoir. * rire *
PATRICK – Alors comment on va gérer la situation.
HENRY – Alors j’voudrais que tu… je sais que c’est quelque chose de désagréable de t’imaginer plus dans ton cercle affectif actuel etc., mais vraiment plonge-toi dans la fiction.
PATRICK – Allez.
HENRY – Imagine que t’es tombé amoureux de François Hollande et il s’est passé un truc, c’est-à-dire qu’au moment de dire au revoir au moment de la visite il vous dit * imite François Hollande * « Au revoir et merci pour votre travail. » et il te fait un bisou tu sais * smaaaaaack * au coin de la lèvre. Tu le largues ? Imagine, François Hollande te largue.
PATRICK – Mhm. Non moi je le largue !

HENRY – Non pourquoi ? * éclate de rire * T’es à moitié orgueilleux dis donc ! Donc là tu l’appelles pour le quitter.
PATRICK – Mmh ok, mais pour le quitter, j’ai jamais été avec lui.
* rires *
HENRY – La mauvaise foi. Tu le quittes pour le larguer.
HENRY *imitant François Hollande * – Allô ?
PATRICK – Oui, Monsieur Hollande ?
HENRY *imitant François Hollande * – Oui bonjour.
PATRICK – Bonjour, c’est Patrick…
HENRY *imitant François Hollande * – Je suis content que vous ayez appelé.
PATRICK – Mhm.
HENRY *imitant François Hollande * – Je vais vous envoyer un jet, il va venir vous chercher à l’aérodrome de Mandelieu. Il y en a pour une demi-heure de vol…
PATRICK – En fait j’vous appelle …
HENRY *imitant François Hollande * – Vous arriverez à Villacoublay et une limousine vous arrivera et vous amènera à l’Élysée. Je connais un petit passage, un petit passage beau et romantique et vous arriverez dans mon bureau. Et là, vous ferez l’amour avec moi.
PATRICK – Monsieur Hollande ?
HENRY *imitant François Hollande * – Oui.
PATRICK * d’un ton hésitant et gêné * – Bin j’suis euuuuh très très gêné parce que mhm je… je suis pas int…
HENRY *imitant François Hollande * – Vous venez, je vous envoie un jet.
PATRICK – Je suis pas intéressé du tout pareuuuh, pour une relation homosexuelle.
HENRY *imitant François Hollande * – En général ou avec moi ?
PATRICK – Non de manière générale, c’est vraiment pas contre vous.
HENRY *imitant François Hollande * – Et si j’étais une femme ? Françoise Hollande…aise ?
* rires *
HENRY *imitant François Hollande * – Je comprends vos raisons qui vous motivent à me dire non, mais est-ce-que je peux vous demander un service au nom de la France ?
PATRICK – Bien sûr !
HENRY *imitant François Hollande * – Est-ce-que vous pouvez m’envoyer une photo de votre bite ?
PATRICK – Mais non Monsieur Hollande, écoutez…
HENRY – Attends si c’est genre raison d’État tu envoies pas ta bite à François Hollande ?
PATRICK – Ben non parce que pour la France j’vois pas le rapport.
HENRY – Mais t’en sais rien ! C’est des êtres humains qui sont à la tête des pays.
PATRICK – Et donc ?
HENRY – Si François Hollande t’appelle et te dit…
PATRICK – J’me suicide si…
HENRY * surpris * – TU TE SUICIDES ???!!! Juste si le président te demande une photo de ta bite ???!!!
PATRICK – Mais non, non t’es fatigué ou quoi ?
HENRY * dans un fou rire * – Quoiiiiiiiiii ?
PATRICK – Je dis François Hollande il se suicide tellement il est amoureux s’il reçoit pas une photo…
HENRY – NON NON NON NON, peut-être qu’c’est d’autres raisons qui t’échappent.
HENRY * reprend la voix de François Hollande * – Je ne vous demande pas de comprendre la raison, je vous demande de m’envoyer une photo de votre bite.
PATRICK * résigné * – Bon bin d’accord.
* rires *

HENRY * avec sa voluptueuse voix normale * – Quel petit cochon dis-donc. Tu raccroches et tu t’isoles et tu prends une photo de ta bitt.
PATRICK – En t’imaginant quand même que c’est pour le président de la République quoi !
HENRY * mort de rire * – Et tu te fais surprendre… « Non mais c’est pour euuuuh… ».
PATRICK – Et quelque part tu… tu fais vraiment quelque chose de super beau, tu passes une heure, une heure à faire bien, des belles couleurs tout ça…
HENRY – Si t’es obligé de faire une photo de ta bite à Hollande, tu le fais quand même bien.
PATRICK – Ah ouais ouais ouais.
HENRY – Parce que tu sais pas, peut être que les services secrets vont la voir, ça va peut être tomber entre dix mille mains.
PATRICK – Ouais.
HENRY – Et en fait, tu as sauvé la France en faisant ça. Et donc…
PATRICK – Dans ce cas-là, oui.
HENRY – Tu deviens un héro national, y a des défilés et partout autour de toi des posters.
PATRICK – Tous les 14 juillet y a des photos de ma bite.
HENRY * suffocant * – Des photos de ta bite. Le pauvre mec il s’est retrouvé dans une histoire pas possible, il n’a jamais rien demandé à personne. Y a le président qui lui demande sa bite et depuis chaque 14 Juillet, des défilés, la télé, le Héro de la bite. * imitant François Hollande * « Je vous demande d’accueillir… regardez bien sa bite ! »,

* Générique Carnet Loisirs *

HENRY – Qui a dit Patrick qu’il n’y avait aucune vie culturelle en PACA, parce que je l’attraperais volontiers pour lui donner une petite fessée.
Samedi 12 mars à 21h Julien Courbet fait son comique-out, il n’y a pas d’âge pour faire son comique-out, après 20 ans de politiquement correct, Julien Courbet déchire son costume de gendre idéal se lâche sur scène. Tout y passe : la télé, 15 ans de mariage, la sexualité et tous ces petits travers de la vie de tous les jours qu’il tourne en dérision et en autodérision. Rire et délires assurés sans arnaque au centre Morin des Maures, avenue Georges Clémenceau à partir de 21h. L’entrée est à 15 €, rendez-vous à la billetterie à l’Office de tourisme. Pour toute information, le 0494545490. (ndlr : c’est le numéro de téléphone de la Mairie FN de Cogolin)
Alors Patrick comme tu le sais, on se méfie toujours un petit peu des séries télévisées qui sont tournées dans la région, elles véhiculent souvent des clichés un peu racoleurs. Cette fois-ci, on nous promet un traitement assez différent puisqu’il s’agit de Canal+, les Guignols, Nulle Part Ailleurs, Les Nuls, qui produit sa série 100% Riviera et fait appel au Casting. Alors, la production recherche un homme de 40 à 50 ans corpulent et chauve, type mafieux. Elle recherche également des jeunes femmes de 20-25 ans forte poitrine, maquillage outrancier capables de parler avec un accent très prononcé. Enfin, elle recherche des acteurs de type oriental à la fois durs et tendres, capables de cabrer en scooter avec un cœur grand comme ça. Merci d’envoyer vos propositions à Riviera Détente qui transmettra. Pas sûr qu’on soit encore tout à fait au point niveau fiction française.

* Fin du Carnet Loisirs *

HENRY – Alors Patrick, j’ai posé des questions sur Facebook pour qu’on ait un peu d’interaction avec la communauté. Voir si elle avait des questions sur l’émission, sur nous, sur toi, sur tout ce qui leur passe par la tête. Y avait des questions un peu intéressantes.
Alors, Noémie Confetti, qui demande : « une émission où est carrément Riviera Detente Live est-t-elle envisagée ? »
PATRICK – D’Etel est-elle envisagée t’as dit c’est bizarre non ?
HENRY – Est-elle envisagée ? Le son, la vidéo, en live ? Alors, la réponse est oui. Une version on va dire prototype de ça est en train d’être faite actuellement, puisque nous sommes filmés. * Patrick siffle d’admiration * Bon c’est un dispositif de gitan, avec un FishEye et tout ça mais on a enregistré presque la totalité de cette émission d’aujourd’hui parce qu’on va l’offrir à des gens pour un truc après. Vous pourrez gagner cette émission en vidéo et voir les studios prestigieux de la Lambda Cave. Donc oui l’émission vidéo c’est envisagée, mais peut-être que si on faisait un jour un truc vidéo, bon moi c’est mon but absolu qu’on fasse un truc vidéo à un moment donné, mais par contre je pense qu’on va suivre l’exemple des américains qui… c’est pas parce que tu passes sur … tu passes sur un autre format donc tu dois changer un peu l’émission, tu peux pas du tout faire la même chose…
PATRICK – Bien sûr.
HENRY – Et une de mes émissions préférées aux États-Unis c’est Comedy Bang Bang, qui font un truc très particulier en audio et qui font un truc très particulier en vidéo qui n’a rrrri… pas beaucoup à voir avec l’audio mais c’est le même univers sans aucun doute. Si par exemple demain Cannes Cocktail existait, l’émission que je faisais, pour moi c’est 100% Riviera Détente dans le délire bar et dans le délire etc. sauf que c’est très lié à l’actualité mais voilà si on fait un truc en vidéo, on va pas faire juste une captation comme on fait aujourd’hui, une captation de l’émission en vidéo, mais plutôt une émission à part. Mais on adorerait, mais il nous manque un petit peu de moyens donc on va peut-être faire une opération par rapport à ça.
Camille VERRON, on lâche les noms parce que c’est sur Facebook, c’est public : « Ne pensez-vous pas que l’idéologie véhiculée dans votre émission est l’exact contraire de celle du groupe de musique Fauve ? » Eux leur membrane est rétractée. Mais on est sur le même spectre. Déjà Fauve c’est un groupe de droite un peu, nous on est PACA donc même si on est de gauche on est un petit peu de droite aussi quand même. Non Fauve c’est un groupe de droite, c’est des Sardou jeunes qui parlent de leurs sentiments etc. Euuuuuuuuuuuuuuh on est l’exact contraire ouais. Parce qu’ils sont super déprimos quand même. Mais ils ont de l’espoir, y a toujours un petit côté espoir. C’est le début de la dilatation de membrane. C’est euuuuh * imitant à la fois le phrasé rythmique rapide et vindicatif de fauve et ce qu’il considère être la voix du chanteur mais qui est plus François Hollande * « Ok tu m’aimes pas, tu m’aimes pas j’vais me lever, j’vais reprendre ma vie, j’vais te suivre j’vais pas crever » donc y a un début de…
PATRICK * en riant * – C’est HOLLANDE qui fait du rap !
HENRY * en riant * – C’est vrai que je fais Hollande tout le temps maintenant * imitant Hollande * « Tu m’entends le Blizzard, tu m’entends, va te faire enculer ! ».
* rires *
HENRY – Pierre Bonnet : « Quand ferez-vous gagner la chance à une personne, mettons au hasard celui qui en a eu l’idée, de participer à un épisode ? Qui ne rêve pas de passer une soirée entre Patrick Patrick et Henry Michel ? » Euuuuuuh alors nous on est dans les Alpes Maritimes, on fera aussi, on donnera aussi l’opportunité aux personnes qui le souhaitent de participer à l’émission. Et puis si on grossit, vraiment ça dépend de vous les amis, ça dépend de la manière dont vous relayez les épisodes et qu’on atteigne une masse critique de gens qui nous écoutent. Nous on a vraiment envie de faire des live et peut-être même de nous déplacer à Paris une fois tous les 6 mois, on se paye un petit week-end en amoureux Patrick et moi et on fait un petit live dans un bar à Paris en public etc. Mais on peut pas d’un côté, tu dis ça tu retweetes pas les épisodes et derrière tu penses qu’on va faire le Wembley, ça ne va pas ensemble. N’oubliez pas qu’on construit les choses ensemble. * rire * Le mec il engueule les gens.
Thibault Charron : « L’enregistrement de l’émission est-il naturiste ? Et si oui est-il possible d’avoir un livestream ? » Donc on est toujours sur la question de livestream donc là il est pas naturiste mais puisque là on livestream vous verrez qu’on est… non parce qu’il fait froid dans la Lambda Cave. Alors en été je pense qu’on va faire péter du maillot, du torse nu, des choses comme ça, puisqu’il va faire très chaud du coup. Mais là non, Patrick à un petit pull col V de beau gosse. Moi j’suis en chemise à fleurs sous un pull, on est complètement textile là pour le coup.
Patrick : « Est-ce-que Henry Michel est amoureux en secret de Patrick Patrick ? » Donc c’est toi qui a posé cette question ? C’est l’humour de Patrick sur Facebook.
PATRICK – Ouais mais j’ai plein de likes.
HENRY * riant * – Plein de likes, j’ai hâte de voir ça, ça doit être deux. Dans ton univers plein de likes on les connaît vos plein de likes, c’est comme tes plein de follows. Amoureux non, mais je l’aime, c’est une bénédiction cette émission de pouvoir retrouver Patrick. On ne s’est pas parlé pendant 10 ans, on a été très malheureux et cette émission, c’est pas un prétexte, c’est comme si c’était un mariage permanent, une fête permanente de nous être retrouvés et surtout c’est génial pour moi parce que vous me connaissiez moi mais vous ne connaissiez pas Patrick et il est au cœur de tout ce qui m’a, ce qui m’a appris à faire rire quand on était plus jeune donc c’est… bien sûr que je suis amoureux de Patrick.
PATRICK – Oh je vais pleurer là.
HENRY – Alors Machette, Machetté : « J’aimerais bien avoir un son de cloche à chaque verre descendu. » Ah ça serait drôle mais il nous faut des assistants pour ça.
Sébastien PHGF « Est-ce-que que le limoncello a des incidences sur le transit intestinal ? » Non ! Alors moi non, parce que j’ai bu beaucoup de limoncello sur mes lives Twitch etc. c’est un digestif mais il n’a aucune incidence sur le transit intestinal. Et puis moi j’suis réglé comme un papier à musique vraiment, le matin à 7h30 je fais pipi, à 8h je fais caca et 8h30 je sors du lit.
Yo laconie, qui est un coca, c’est un coca le…
PATRICK – J’avais bien, bien cru comprendre.
HENRY – « Comment tu en es arrivé sur Arte pour Cannes Cocktail ? Comment ça s’est décidé etc. ? » Bon ça c’est pas lié trop… c’est pas trop lié à Riviera Détente, mais je… quoique quoique, parce que s’il n’y avait pas eu le festival, mon expérience avec Arte peut-être j’aurais jamais fait la Lambda Cave. Pour la faire rapidement, on faisait des trucs pendant Cannes avec mon copain Bertrand qui s’appelaient Cannes Inside et c’était vraiment petite production avec un site de cinéma qui s’appelait Vodkaster et puis à Arte il y a quelqu’un qui nous a fait confiance, David Karzan à l’époque, qui nous a fait faire Cannes Inside sur Arte, sur le site. Ensuite David Karzan est parti et la personne qui l’a remplacé nous a encore fait confiance, ce qui est rare quand même quand il y a un transfert de boss. Et donc euuuh on a bossé, on a fait Cannes Cocktail, qui est pour moi le meilleurs souvenir de tout ce que j’ai jamais fait de rigolo un peu sur les internets, avec les Craypions peut être. Mais Riviera Détente est en train de battre le truc. Et Cannes Cocktail voilà, donc c’est mon meilleur souvenir, on faisait les barmans, j’étais avec Clément qui faisait l’assistant barman, on était ivres morts, c’était tourné le matin, on était à la vodka dès 9h du matin…
PATRICK – C’est vrai ?
HENRY – …Et les plus gros fous rires, enfin … c’était n’importe quoi. C’était n’importe quoi, on s’éclatait, personne ne faisait attention à nous et l’audience et Arte, et pourtant on était sur le bateau Arte, il y avait des rendez-vous business et tout et nous on criait, on s’éclatait, on rigolait beaucoup et moi je regarde avec beaucoup de… je trouve que ça a pas trop vieilli je trouve, que c’était rigolo et tout. Après c’est parti en sucette. L’année d’après on nous a demandé de pas faire Cannes Cocktail, donc déjà ça sentait le sympa tu vois, et on a eu l’idée de faire une chaîne d’information en continu qui s’appelait Palais Duplex. Et donc l’idée c’était de faire un décrochage à tout moment de la journée, aussi bien en vidéo qu’en article, tu vois sur ce qui se passait. Donc, le premier jour on a fait un truc drôle où on a raconté tout le palmarès du festival, on fait comme si c’était le dernier jour tu vois, donc c’était rigolo. Deuxième jour, on a eu une idée, on fait croire que le site Arte met à disposition tous les films du festival en torrent…
PATRICK – Ah je me souviens de ça…
HENRY – …tous les films de la sélection etc. et le problème c’est que plein de gens ont marché, on a eu une dépêche AFP au bout de 2 heures du truc, et qu’on a mis en colère tout le monde. On a mis en colère les gens qui voulaient vraiment télécharger, parce qu’on avait laissé un vrai fichier torrent et là où on s’est mal débrouillé, c’est que le fichier torrent menait vers un film qui lui même était un faux film HADOPI enfin bon c’est vrai que c’était compliqué jusqu’au bout quoi. Mais nous on était super contents quand on a vu la dépêche AFP parce que c’était un côté poil à gratter du truc et qu’on pensait que c’était notre mission. Mais alors, par contre sur Arte ils ont pas du tout apprécié. * rire * Et donc du jour au lendemain on a du, c’était horrible, on a du euuuh faire valider tous les sketchs qu’on faisait. Donc si la personne qui validait était en réunion, c’était censé être une chaîne d’info en direct, donc une brève que tu voulais faire à 10h tu la faisais à 14h, du coup moi j’étais déprimé, j’étais pas bon, c’était, c’était horrible. Mais attends, et sur les sites…. et sur les posts qu’on faisait, des posts qu’on faisait genre les moindres blagues qu’on faisait on devait marquer au début : « CECI EST UN POST HUMORISTIQUE » en capitales…
PATRICK – Quelle horreur…
HENRY – …avant d’écrire le post et même des fois on a fait des posts où il y avait une partie humoristique et une partie vraie, où on avait dénoncé un truc que faisait la Villa Schweppes par exemple, mais après comme on a déliré, la Villa Schweppes listait les gens dans des listes Twitter, donc d’abord on le dénonce et après on dit « Oh on imagine ce que ça pourrait devenir » et là à partir de là tu mettais une phrase de warning en disant « MAINTENANT ÇA DEVIENT HUMORISTIQUE » enfin c’était la p… on était passé en un an de la meilleure expérience de ma vie au niveau de l’humour à la pire, enfin on n’est pas à l’usine non plus, etc. on était super bien mais la pire au niveau de… c’était impossible d’être drôle dans ce contexte, j’étais malheureux comme une pierre de pas pouvoir être drôle là-dessus et euh… même si toutes ces personnes nous avaient donné notre chance et tout. D’un coup, quand tu fais plus rire et quand la chaîne te fait plus confiance c’est FINI. Et dès ce jour-là j’me suis dit mais franchement, même si j’ai cent fois moins de personnes qui me regardent ou qui me lisent je veux être mon propre Arte. Et je n’ai que de, que de… je n’ai eu que de cesse de chercher une maison, une maison avec un espace qui me permette de faire un studio et de faire euuh, comme Kanye West, de la vidéo, de la radio, des jeux vidéo, de me diffuser moi-même et d’y aller avec ma bite et mon couteau mais de plus dépendre de tout ça. Et au festival, j’sais pas si je ferai quelque chose ou pas mais ce sera depuis mon studio, tranquillou et voilà. Mais c’était voilà donc tu sais tout pour Cannes Cocktail. En tout cas, ça n’empêche que c’était une expérience très désagréable à la fin mais sans Arte et sans leur confiance au départ et sans les gens talentueux qui m’ont donné la chance c’était vraiment complètement, ça dénotait complètement avec la grille d’Arte et j’ai une reconnaissance infinie pour tous les gens qui m’ont fait confiance et il y a aucune rancœur de ma part. Mais par contre une rancœur sur le fait que bon l’humour euuuh…
PATRICK – Ça passe pas.
HENRY – C’est la transition avec l’autre question parce que Thomas Jalibert me dit « Peut-on rire de tout ? » Moiii je pense que non, je pense que non. On peut rire de tout mais… * éclate de rire * C’est pile la phrase…
PATRICK * d’un ton imbécile *- On peut rire de tout mais pas avec n’importe qui !!!
HENRY – C’est vrai en plus c’est ce que j’allais … j’ai réinventé la phrase…
PATRICK – Après Arte, je réinvente …

HENRY – Mais j’te jure j’l’ai formulé de zéro… on peut rire de tout mais avec les personnes définies. Mais non on peut pas rire de tout…
PATRICK – Si on peut, on peut vraiment rire de tout…
HENRY – Non, non, si la question c’est : « Est-ce qu’il faut interdire l’humour sur des thèmes ? » Non. Mais par contre c’est relou, si ton chat est mort de dire « Ah tiens c’est un chat qui meurt… ».
PATRICK – Non je pense que la faute, elle revient à celui qui écoute. Y a un moment donné où celui qui écoute il éteint.
HENRY – Moi je vais devenir réac’ mais la faute de toute façon c’est la faute des médias qui montent en épingle la moindre polémique que tu vois sur Twitter etc. et qui se régalent, pas… pas tous les médias mais certains médias, qui se régalent du moindre clash. Il y a un article qui est sorti récemment sur le dimanche où c’est le jour des posts sur les clashes chez Ruquier. Les gens montent en épingle ce qui s’est passé la veille chez Ruquier. Et y a une sorte, avec le développement des sites d’info web où c’est vraiment la course au truc qui va faire du clic etc. On ne peut plus rire de tout, mais malgré nous, c’est à cause du montage en épingle absolu de l’indignation totale etc. Donc dans l’absolu je serais écœuré qu’on puisse pas rire de tout, j’ai jamais été euuh, j’ai jamais été pour l’interdiction de tous les humoristes, quels qu’ils soient, de droite de gauche, sur n’importe quel thème mais euh c’est sûr que sans la caisse de résonance… on peut tout transformer en monstrueux, on peut tout transformer en monstrueux. Tu me fais une blague je te sors l’indignation qui correspond à la blague.
PATRICK – Mhm.
HENRY – Tout à l’heure on parlait du métro, de pointer du doigt une vieille dame, c’est une sorte de… tu la mets mal à l’aise, peut-être elle est cardiaque, peut-être c’est du harcèlement…
PATRICK – Non mais c’est sûr…
HENRY – Elle a jamais demandé d’être embêtée, c’est fou quoi tu peux…
PATRICK – Personne…
HENRY – Pardon ?
PATRICK – Personne en même temps « Moi j’ai envie qu’on m’embête ».
HENRY – Peut-être oui c’est vrai.
Yo Alska, Yohann qui est de la région : « Comment Patrick Patrick fait pour rentrer chez lui quand il est fin bourré ? »
PATRICK – Pffff…
HENRY – Ça j’ose même pas répondre. À chaque fois j’suis inquiet, il doit m’envoyer un texto comme si j’étais sa maman.
PATRICK – Ouais, je suis pas fin bourré non plus. D’une part.
HENRY * éclatant de rire * – Non c’est toujours épais bourré. C’est toujours épais.
PATRICK – C’est faux, non.
HENRY – Mais voilà, donc on a répondu à vos questions. Les questions qui étaient assez classiques somme toute, mais j’espère avoir répondu à ce que vous vouliez hein. Voilà on arrive à la fin de cette émission Patrick.
PATRICK – Hé oui.
HENRY * riant de Patrick * – Il se force, il se force à acquiescer.
PATRICK * voix du gars un peu bourré* – Hé oui !!!
HENRY – C’était sympa, j’ai bien aimé cet épisode à base de conversations. On va l’appeler d’ailleurs « Conversations »,
PATRICK – D’accord.
HENRY – Tu te rappelles des titres des épisodes précédents ?
PATRICK – Ouais !
HENRY – Vas-y ! Le 1?

PATRICK – Sturm und Drang.
HENRY – Le 2ème et 3ème ?
PATRICk – Croûte de likes !
HENRY – Le 4ème. Non le 3ème…
PATRICK – Non le 2-3 c’est Croûte de likes.
HENRY – Le 4ème ?
EN CHOEUR – De Funès.
PATRICK – 5ème Les Mystères de Provence. Et 6ème Conversations.
HENRY – Celui-là on va l’appeler Conversations. Alors je vous souhaite quinze excellentes journées avant le prochain épisode de Riviera Détente. On va essayer de faire revenir Marie, Patrick qu’est-ce que t’en penses ?
PATRICK – Bin oui. Elle est super prête.
HENRY – Elle est méga-open de la membrane.
PATRICK – Elle a fait ses valises. Elle attend devant sa porte.
HENRY – Ho la pauvre. Bin on va la faire venir alors. Je vous embrasse, allongez-vous, détendez-vous, bon voyage, bon trajet, bon travail si vous faites votre travail, essayez de vous concentrer maintenant sur vos tâches. Si vous êtes dans votre lit eh bien endormez-vous du sommeil du juste en pensant à la mer lointaine, bleu turquoise et un voilier dans lequel moi et Patrick vous faisons de grands signes de au revoir et personne ne tient la barre.

* générique de fin à base de rock foutraque *

massa Curabitur ipsum dolor. accumsan velit,