Les Ambassadeurs du Temps

Les Ambassadeurs du Temps

Le sommet de Copenhague. Je ne suis pas spécialiste en la matière – mais ce qui est rassurant, c’est que ceux qui prétendent l’être n’écrivent rien de bien clair à son sujet non plus. Vous avez compris ce qui s’est passé là-bas, vous ? Moi je n’ai pas compris. Je suis pourtant du genre à lire les journaux, suivre l’actualité, mais là c’est un truc qui est resté opaque pour moi. Les journalistes en ont beaucoup parlé sans en parler, il y sont allés, ils ont montré qu’ils y étaient, ils portaient de beaux cols roulés et de beaux manteaux, Canal nous a fait loler mais….rien d’autre.

(suite…)

Jeux Olypiques : être une flamme libérée, tu sais c’est pas si facile.

Jeux Olypiques : être une flamme libérée, tu sais c’est pas si facile.


(cc) by-nc-sa by Ernest Morales

Quelques réflexions sur les incidents liés au parcours de la [tag]flamme[/tag] [tag]olympique[/tag], que cela soit à Londres, Paris, Frisco, et bientôt près de chez vous.

Les vrais [tag]jeux olympiques[/tag] c’est maintenant. Jacques [tag]Rogge[/tag] ayant décrété que la flamme continuera son parcours ,vous allez voir que l’émulation autour de cette contestation va grandir au fur et à mesure que la flamme diminue. Des jeux olympiques de la contestation : pour une fois peut-être que la France pourrait décrocher la médaille d’or. Chaque pays va tenter de décrocher la médaille du plus gros bordel. Les chinois ont eu une sage idée de ne pas faire passer la flamme par [tag]Seattle[/tag] ou Gênes.

C’est débile de dire que le Pro-Tibetlibrisme est un effet de mode. Même si c’est vrai, et alors ? Il y a des modes tout de même plus utiles que d’autres, non ? Il vaut mieux sombrer dans la mode [tag]Pro-Tibet[/tag] que Pro-triades chinoises, Pro-Ana, ou Pro-blagues racistes dans les stades.

C’est débile de dire que quand on défend le [tag]Tibet[/tag], pendant ce temps on défend pas plein d’autres causes tout aussi voire plus importantes. Je pense que l’un ne s’oppose pas à l’autre et que le corps humain ne dispose pas d’une seule case dédié au combat humanitaire. Si M. et Mme Dupont et leur fils Kevin sont capables de regarder Super Nanny le dimanche, la Nouvelle star le Mercredi et Julie Lescaut le Jeudi, je pense qu’ils peuvent aussi cumuler à terme les causes.

Chacun est à sa place. J’adore la notion de système, l’existence de forces antagonistes qui ont toutes leur raison d’être et contribuent à la naissance d’un autre système. Les flics font leur rôle de flic, les manifestants ont fait très bien leur boulot de manifestant, les gardes de la flamme chinois font bien les cons, la télé idem, les sportifs font du sport, les commerçants commercent, les politiques font de la diplomatie. Le parcours de la flamme n’aurait pas été médiatisé dans toute l’Europe si il n’y avait pas eu ces affrontements.

Au centre de ce système, brinquebalés à droite et à gauche, les sportifs, partagés entre l’abjection des organisateurs et le dégout de se faire cracher dessus par la foule.

Symbole de ce déchirement, David [tag]Douillet[/tag], dont je ne suis habituellement pas fan mais qui, le jour de la flamme parisienne, aurait volontiers balancé une claque à la fois aux manifestants, et à la fois aux organisateurs chinois lui éteignant la flamme avec un détachement incroyable. Je l’ai trouvé ce jour là d’une humanité assez touchante.

Le Génial Césaire

Le Génial Césaire


Aimé [tag]Césaire[/tag] m’impressionne toujours. Certains d’entre vous ne le connaissent pas, l’ayant juste aperçu serrer les paluches des politiciens lors de leurs voyages électoraux aux [tag]Antilles[/tag]. Ne sous-estimez pas ce vieillard sourdingue, c’est un poète majeur, un combattant, un écrivain entré en politique qui aura cristallisé par le biais de son concept de “[tag]négritude[/tag]” tout le malaise du peuple antillais.
François [tag]Fillon[/tag], notre premier ministre, est actuellement en vacances tournée aux Antilles, accompagné de quelques-uns de ses ministres.

De ce protocole coincé et peu chaleureux, je ne retiendrai pas Fillon qui a la bonne idée de parler de lui et de ses petits problèmes (“Il est difficile d’être le 1er adjoint”), mais les phrases prononcées par Césaire, qui sont toujours belles et justes.

“La [tag]Martinique[/tag] est pauvre, petite, angoissée, mais toujours espérante. C’est un modèle réduit du monde actuel.[…]Les petites choses sont embarrassantes, c’est vrai. Mais nous avons une certaine importance. […] Nous sommes le symbole de quelque chose, le symbole de la vieille France, de la vieille politique, de l’espérance et de l’avenir.”

Comprendre : ok en l’avenir, mais ce que nous sommes, nous le sommes aussi devenu grâce et à cause de la France.
Fillon aimerait faire passer le message, les Antillais doivent faire face à leurs responsabilités, la grande vague sarkozy doit aussi atteindre les rivages des [tag]Caraïbes[/tag].
Mais est-ce si simple. Est-il si facile aujourd’hui de professer aux Antilles Françaises les vertus de l’exportation et d’une certaine autonomie de production, après deux siècles de couveuse et d’assistanat infantilisant ? Le débat est trés complexe.

Et j’ai aimé Césaire, vieux chat malicieux, dire à la brochette de ministres devant lui :

Nous comptons sur vous. c’est grâce à vous que nous survivons.

Il n’est pas de son habitude d’être si complaisant avec ses interlocuteurs.
Il faut relire la phrase : notre territoire d’Outremer survit grâce à vous. Notre territoire d'[tag]Outremer[/tag] est en situation de survie, et vous êtes lié à nous.

Amusant face à face avec le premier ministre qui parlait lui-même il y a quelque temps d’un pays en situation de faillite.

Archive Video de la visite de Fillon en Martinique sur TF1 :
http://videos.tf1.fr/video/news/france/0,,3674746,00-francois-fillon-martinique-.html
Aimé Césaire sur wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Aim%C3%A9_C%C3%A9saire

diam risus. Donec in tempus sed felis leo. ultricies Curabitur Lorem adipiscing