En passant – District 9

En passant – District 9

En passant, j’ai vu ce week-end le film District 9.
Le pitch : E.T. à Sangatte.

[HTML1]

Réaliste, à ma grande surprise un peu bavard sur la première demi-heure, le film prend beaucoup d’ampleur dans sa seconde partie. On apprécie le parallélisme apartheid blancs/noir humains/aliens, l’image est brute et les effets spéciaux redoutables.
J’ai regretté énormément, et une fois de plus, que la bande-annonce spoile à ce point l’histoire.
Mais je n’ai pas fait ce post pour vous donner mon avis sur le film, un milliards de blogs francophones le feront mieux que moi.
Le truc qui m’a turlupiné : suis-je le seul à avoir trouvé vachement de ressemblances entre l’univers de District 9 avec celui du jeu Half Life ?
(suite…)

Bruckheimer va porter à l’écran les infirmières bulgares !

Bruckheimer va porter à l’écran les infirmières bulgares !

banbruck

Sûrement le film le plus attendu et le plus WTF de la fin de l’année prochaine ! J’irai le voir rien que pour le casting de folie.

Le producteur Jerry Brukheimer a récemment confirmé dans une iTW pour l’agence Cinéfax  qu’il porterait à l’écran l’histoire de la libération des Infirmières Bulgares, ou plutôt des 24 heures ayant mené à leur libération par Cécilia Sarkozy et Claude Guéant en 2007.
(suite…)

5 films que je n’ai point vu

5 films que je n’ai point vu

ban5

Vodkaster m’ayant tagué de manière très spontanée dans sa chaîne, c’est à mon tour de lister 5 films que je n’ai pas vu.
A la différence près de ce jeune lyonnais cinéphile, je n’avoue jamais ne pas avoir vu un film si il est mentionné dans une conversation entre amis.
Je tiens tête jusqu’au bout, étant même capable de soutenir un débat s’il le faut. Ce ne sont en général que 30 mauvaises secondes à passer.
(suite…)

15 gestes et mouvements inoubliables du Cinéma

15 gestes et mouvements inoubliables du Cinéma

Hier soir, j’ai regardé pour la première fois  “Midnight Cowboy” de Schlesinger, avec John Voight et Dustin Hoffman (le film est connu en français sous le nom de “Macadam Cowboy”).  La scène finale du film – ne lisez pas le reste de ce paragraphe si vous ne souhaitez pas connaitre la fin – est inoubliable.

Rico, le voyou New yorkais, meurt dans l’autobus aux côtés de Joe, juste avant d’arriver en Floride, où les deux compères s’étaient promis d’arriver ensemble.
Le chauffeur constate le décès, retourne au volant. Joe est incrédule. Et fait ce geste, qui m’a rempli d’émotion :

1. Midnight Cowboy, 1969 la mort de Rico
Jusqu’ à la fin du trajet, Joe serre Rico mort dans ses bras, avec précaution et tendresse. Il lui tient compagnie, il ne quitte pas son copain. Je suis surement un peu chochotte, mais je trouve cette scène bouleversante.


J’ai alors pensé à tous ces moments de cinéma où un simple geste, un élan, un mouvement, m’avaient marqué et fait de moi un cinéphile. Il est impossible de faire un top 15, car je n’ai relevé que les 15 moments qui me revenaient précisément, mais sans hiérarchie et en toute subjectivité. On vit tous le cinema  à notre manière, n’est-ce pas ? La preuve, “bienvenue chez les ch’tis” a cartonné. Comme l’a dit Cocteau je crois, “le public a adoré, et c’est bien le seul”.
Voici donc 14 autres gestes, élans et mouvements du cinema qui me sont revenus à l’esprit. Aprés le jump.

(suite…)

Le ciné club du sélectionneur #1

Le ciné club du sélectionneur #1

J’essaierai régulièrement de faire part de mes dernières visites au [tag]cinéma[/tag].
Cette semaine je rends hommage au 7e art français puisque j’ai décidé de vous chroniquer “[tag]Funny Games[/tag] U.S”, film américano-autrichien, “[tag]REC[/tag]“, film espagnol, et “[tag]10.000 B.C[/tag]“, film américain.

(suite…)

id dolor et, felis commodo vulputate, libero. ipsum luctus