Le thread le plus drôle depuis bien longtemps * UPDATED *

Le thread le plus drôle depuis bien longtemps * UPDATED *

rea

Il ne date que de quelques heures, et je pense que d’ici quelques jours il deviendra mythique.
Un simple thread de reddit, ou un gars commence par la phrase suivante (traduite par mes soins) :

Si vous regardez « Les dents de la mer » à l’envers, c’est un film au sujet d’un requin qui régurgite des gens jusqu’à ce qu’ils aient à ouvrir une plage.

L’idée est posée. S’en suit une centaine de réponses, réinterprétations, commentaires, didascalies bourrées d’humour et d’inventivité. C’est fou comme parfois les internautes, qui semblent si souvent hyper bourrins, peuvent être aussi drôles et spirituels.

J’ai pris la liberté la liberté de traduire quelques unes des meilleures interventions de ce thread, qui est loin d’être fini et selon moi est déjà culte. Rien cependant ne remplace la V.O et la langue anglaise dans l’exercice.
(suite…)

15 gestes et mouvements inoubliables du Cinéma

15 gestes et mouvements inoubliables du Cinéma

Hier soir, j’ai regardé pour la première fois  “Midnight Cowboy” de Schlesinger, avec John Voight et Dustin Hoffman (le film est connu en français sous le nom de “Macadam Cowboy”).  La scène finale du film – ne lisez pas le reste de ce paragraphe si vous ne souhaitez pas connaitre la fin – est inoubliable.

Rico, le voyou New yorkais, meurt dans l’autobus aux côtés de Joe, juste avant d’arriver en Floride, où les deux compères s’étaient promis d’arriver ensemble.
Le chauffeur constate le décès, retourne au volant. Joe est incrédule. Et fait ce geste, qui m’a rempli d’émotion :

1. Midnight Cowboy, 1969 la mort de Rico
Jusqu’ à la fin du trajet, Joe serre Rico mort dans ses bras, avec précaution et tendresse. Il lui tient compagnie, il ne quitte pas son copain. Je suis surement un peu chochotte, mais je trouve cette scène bouleversante.


J’ai alors pensé à tous ces moments de cinéma où un simple geste, un élan, un mouvement, m’avaient marqué et fait de moi un cinéphile. Il est impossible de faire un top 15, car je n’ai relevé que les 15 moments qui me revenaient précisément, mais sans hiérarchie et en toute subjectivité. On vit tous le cinema  à notre manière, n’est-ce pas ? La preuve, “bienvenue chez les ch’tis” a cartonné. Comme l’a dit Cocteau je crois, “le public a adoré, et c’est bien le seul”.
Voici donc 14 autres gestes, élans et mouvements du cinema qui me sont revenus à l’esprit. Aprés le jump.

(suite…)

Donec non consequat. quis, commodo et,