On a beaucoup (re-)entendu parler ces derniers temps de Klout – un site qui attribue des notes d’influences aux utilisateurs les plus zelés de réseaux sociaux. Klout attribue des points non seulement au volume de vos amis et followers, mais également à la diversité des réseaux dans lesquels vous êtes présent, et surtout à la répercussion qu’ont vos publication auprès de votre communauté (retweets sur twitter, likes sur FB, etc).
Si tout cela est assez amusant, et a drainé à son lancement un flot d’internautes offusqués, je trouve le principe encore insuffisant.

Il faudrait créer l’Xxtreme Klout.
Un classement Klout qui noterait également la domination physique d’un membre sur l’autre en free fight.

Le principe m’est apparu en assistant à ces clashs sur twitter, qui bien souvent sont lancés d’un côté des belligérants ou des deux par des internautes prompts à la provocation facile et sans répercussions, confortablement vautrés sur leur canapé en mangeant des Granole.
XXtreme Klout permettrait à tout participant de défier dans un duel de free fight l’antagoniste de son choix – le tout, bien sûr, si un clash initial a été homologué en amont.

Le comptage des scores serait le suivant :
– La personne ayant déclenché le duel perd au début du combat 5 points XXtreme Klout (XXK) . Mais elle pourra en récupérer à l’issue du combat, vous allez voir.
– La personne défiée au duel perd 10 points Klout si elle refuse le combat. On ne refuse pas un duel sur XXtreme Klout. Les clasheurs déserteurs auront un score merdique.
– Le gagnant du combat gagne 20 points XXK, le perdant 0 points. Ainsi, si la personne ayant lancé le duel perd ce dernier, elle se retrouvera avec -5 points XXK, et si elle gagne ,15 points XXK (20-5).
– Si le défié perd, il ne perd aucun point, mais si il gagne, il prend ses 20 points XXK.

Ce classement pourrait sauver l’internet et les réseaux sociaux. Les vrais leaders de ce classement devront donc à la fois être populaires, productifs, intéressants, mais également latter la gueule de leurs camarades un grand nombre de fois en free fight et témoigner d’une vraie supériorité physique.
Les gens réfléchiraient à deux fois avant de clasher, car à tout moments ils pourraient s’exposer à se faire casser la gueule.

Les combats pourraient être organisés sur une base régulière, à des endroits bien déterminés, comme des bars, des boites de nuits, ou pendant des rassemblements de blogueurs ou influents.
Il y aurait un ring, un minimum d’arbitres, et beaucoup d’ambiance.
Toute la soirée les combats de la semaine s’enchaineraient.
Les blogueurs, journalistes, directeurs de publications, twittos, passeraient les uns après les autres sur le ring. Les duellistes réunis, la cloche sonnerait, ils se tourneraient autour et s’enverraient des mandales, coups de boules ou se lanceraient dans des combats aux sols endiablés pour qu’au final l’un des deux soit K.O.

Quelques FAQ concernant l’XXtreme Klout :

Ce classement ne favoriserait-il pas les brutasses championnes de K-1 qui provoqueraient tout le monde et gonfleraient leur score artificiellement en lattant tout le monde ?

Non, car l’algorithme de calcul de XXtreme Klout prendra en compte avec la même importance le nombre de followers et la résonnance des publications. Une brutasse belliqueuse serait vite repérée, et unfollowée, donc perdrait la majorité de ses points dans le classement. De plus, pour qu’un clash soit homologué, il faut qu’il soit entretenu par deux personnes. Un duel ne peut pas être lancé gratuitement, il faut que l’autre personne relève.

A l’inverse, les utilisateurs pacifiques ne pourraient pas être en haut de classement !

C’est un peu vrai. Mais l’algorithme privilégiant tout de même l’impact social, ils n’auront qu’à être un tout petit peu plus zélés et efficace socialement que les fighters pour rester en tête de classement. C’est un peu comme au lycée : si vous n’êtes pas un costaud, il faudra être plus malin que les autres.

Les filles pourront-elles participer ?

Et comment ! Les clashs de filles donneront lieu à des combats tout à fait distrayants lors des soirées XXtrême Klout. Des blogueuses beautés enragées envoyant d’aériennes béquilles aux attachées de presse, ces dernières saisissant les cheveux des premières avec des cris suraigus : le spectacle sera au rendez-vous ! Les combats mixtes sont cependant interdits : le clashé homme devra désigner une représentante sur l’arène, qui restera la même tout au long de l’année, et inversement pour une clashée de sexe féminin.

A quoi ressemblera l’influent XXtreme Klout du 21e siècle ?

L’influent du 21e siècle vivra sous la devise « mens sanas in corpore sano ». Il devra non seulement jouir d’un réseau important, publier des choses intéressantes, mais également adopter une hygiène de vie au-delà des normes, et un entrainement physique d’athlète. Souvent provoqué en duels, car influent, il sera un fauve de l’arène, le corps parcouru de cicatrices, tel un vieux lion. Il soulèvera ses contradicteurs de ses bras musclés, sous les hourras du public, et les lancera dans l’azur d’un cri déchirant, qui ne manquera pas de glacer et de dissuader de potentiels futurs clasheurs.

Cette nouvelle notation fera-t-elle réellement avancer la société ?

Non, mais qu’est-ce qu’on rigolerait.

dictum venenatis, commodo Sed tempus felis massa Donec ut