mafiaban

Ces dernières semaines, pendant que tout le monde flippait sur la Grippe A, une épidémie bien plus virulente a taillé son petit bout de chemin sur twitter, emportant un bon tiers de ma friendlist : la Mafia Family.
La Mafia Family est un vrai virus – pas vraiment sollicité mais se répandant à vitesse grand V, à l’insu du malade. Au lieu d’apprendre à tousser dans votre coude, il aurait mieux fallu surveiller les étranges Direct Messages qui vous attendaient dans votre boite de réception.

Je voudrais d’ailleurs faire une parenthèse sur le toussage dans le coude, c’est vraiment une impasse ce geste. Parce que par réflexe, on ne le fait pas. Ce qui se passe la plupart du temps, c’est qu’on oublie, si on est bien élevé on tousse spontanément dans sa main. Alors pour se rattraper, on fait la troisième ou quatrième toussade dans le coude, pour dire de le faire, pour montrer qu’on est dans le coup.

sneeze

Mais quand, après un peu d’entrainement et de conditionnement, on choppe le réflexe de tousser dans le coude, c’est juste ridicule. On dirait une sorte de salut nazi Klygon, un mashup de Star Trek 3e Reich qui déclenche systématiquement la stupeur autour de vous.
La photo des deux poings brandis parait bizarre, mais si vous mettez la main plate, c’est carrément hitlerien. Le poing fermé au moins amène un coté Mussolinien, latin, ou alors, suivant l’élan que vous donnez à votre bras, lui donne des airs de bras d’honneur de la tête. Pour un effet soutenu, laissez la tête quelque seconde dans votre coude en jetant un oeil plissé et méchant à votre interlocuteur.

Oui, donc, la Mafia Family. J’ai vu beaucoup d’amis tomber. Une ambiance de films de zombies, où le gars avec qui vous parliez encore il y a quelques secondes, se retourne vers vous soudainement, les yeux vides, la bave aux lèvres, pour vous proposer en DM de rejoindre votre Mafia Family.

Je me suis demandé ce qu’il se passait de l’autre côté. Dans l’autre monde, dans ces territoires interdits et sombres par-delà le Mur, peuplé de créatures étranges et habité par les légendes que ma mère me racontait lorsque j’étais enfant, en filant la soie.

Je me suis donc inoculé la mafia family, en acceptant une invitation. Le résultat est pathétique et ne vaut même pas un post.
Le seul truc marrant, c’est d’observer la machine prendre possession de votre corps et vous faire dire des choses absolument insensées. En public d’abord, puis en direct messages. Je followe 1219 personnes ? Qu’à cela ne tienne, Mafia Family m’a fait envoyer 1 DM à chacun de mes followers.

Le jeu en soi – un MMO réduit à sa plus simple expression, où l’on vous fait croire que vous jouez à quelque chose, alors que les seules options possibles sont d’appuyer sur un unique bouton. Quand vous le faites, on vous félicite.

Puis quelquefois, aléatoirement, on vous insulte.

Résultat, si j’avais du faire un post autour de ce thème, j’aurais bien été embêté pour le terminer de manière correcte.

vulputate, consequat. ut quis fringilla leo