Débarquement.

Si vous n’avez pas vu l’épisode 12 de la saison 4 et ne voulez pas être spoilé de toute part, ne lisez pas la suite de ce post dans lequel, d’une certaine manière, je vais parler de la fin de la série.

Les Flashbacks, et, depuis la fin de la saison 3, les FlashForwards, sont parties intégrantes de la grammaire scénaristique de Lost. Ils nourrissent l’intrigue, abattent les questions en même temps qu’ils les attisent, nous balancent dans tous les espace temps, les coupes de cheveux, et les différentes dimensions des personnages.

L’épisode 4×12 est énorme, c’est le prélude à une Season Finale une fois de plus épique et meurtrière, les pièces de l’échiquier sont en place, pas du tout à l’endroit prévu, tout le monde est séparé et la question qui nous brûle les lèvres est de savoir quel sera l’enchainement d’évènements qui amènera 6 de nos losties à se retrouver sains et saufs dans un avion cargo militaire. Et comment les autres mourront ou resteront sur l’île .

Je pense d’ailleurs que la question principale ne sera pas de savoir où seront les autres (Locke, Sawyer principalement) mais surtout quand seront-ils ? Nous en reparlerons bientôt.

Mais pour moi le choc majeur de cet épisode, et c’est finalement passé assez inaperçu dans les reviews lues autour de moi, est le fait que nous avons vu de nos yeux ce que nous croyions être la fin de Lost, du moins la fin que nous pensions attendre durant les 3 premières saisons : nos héros sont rentrés sur la terre ferme.

Ils sont de retour. Vous vous rendez compte ? Cette information, cette scène, nous pensions que c’était la fin de Lost, son aboutissement, sain , franc, hugs, parents qui serrent dans les bras, sourires, émotion.
Le problème c’est que nous la voyions en début de générique, et environs 34 épisodes avant la fin de la série.

Oh, non , pas comme ça… On le savait que cela ne se terminerai pas simplement, on savait que Jack ne serait pas heureux de ce retour sur la terre ferme, on l’a vu supplier Kate de retourner sur l’île. Mais quand même, pas le retour comme ça, pas de cette manière…

Avec une maîtrise inégalée, les deux producteurs Darlton et les scénaristes nous ont habilement injecté le même malaise, en ne mettant pas en emphase ce retour, en ne le révélant pas en fin de générique avec grands violons, comme le sublime départ du radeau de sawyer, jin et michael dans Exodus.

Pas comme ça…nous ne sommes pas heureux de ce retour sur la terre ferme. On veut retourner sur l’île, on ne veut pas de cette fin-là. On est d’accord pour continuer, et tant pis pour la happy end, ça va, on a compris et on est prêt. Comme Jack.


Pour mater les épisodes de Lost Saison 4 en VOST, avec seulement 24h de décalage de la diffusion U.S, et le tout légalement, rendez-vous sur tf1vision.fr . Une fois de plus j’honore leur initiative.

ipsum amet, risus. ut dolor. luctus