Journal de Bord – Back Home

Back Home – home, c’est ce blog. Le formidable duplex à la F.R.I.E.N.D.S dans lequel j’ai mangé des pizza à l’oeil pendant un an avec plein de comparses vient de se mettre en hibernation, boom, fermé, chacun retourne à vos vies d’avant, à vos vies de pendant, whatever, mais c’est fini.
Si je le vis bien ?  Absolument pas. BIG PAIN IN THE ASS. J’aimais ce site, j’aimais l’équipe, j’y croyais, j’étais bien. Ca me motivait, cet esprit de bande, même s’il était parfois parcellaire, compliqué, mais tous les gens de BBB étaient bien. Ils le sont toujours d’ailleurs, hein. Mais ça m’émulait, ça me poussait à écrire, du mieux que je pouvais.

Là, je quitte un village olympique pour venir m’entrainer dans la MJC de mon enfance. Un peu comme Laure Manaudou. Je pourrais être peut-être plus optimiste et me comparer à Rocky Balboa ouvrant la porte vermoulue de son premier club, sous les encouragements d’un Mickey souffreteux. Mais ici, il n’y a pas de Mickey. Et je suis plus proche de Nacho Libre que de Rocky Balboa. Nacho Manaudou. Ou Laure Libre. Mais ça fait boulard, Laure Libre. Quoique Laure Manaudou ça fait aussi très boulard.

BIENBIENBIEN

Encore quelques mots sur la fin (ou hibernation, ou pause, selon les degrés d’optimisme) de BBB. La meilleure explication du truc n’est pas sur BBB, elle est chez Titiou. Le billet pointe si bien du doigt le problème qui a agité BBB qu’à sa lecture j’ai failli m’en étouffer de tristesse et de rage. Encore plus enragé que Titiou avait approché BBB quelque temps, qu’elle en parlait mieux que tout le monde, d’un coup, comme ça, quelques jours avant que Dom, notre rédacteur en chef, officialise l’hibernation qui avait été décidée quelques semaines avant, pas à l’unanimité. Cela m’enrageait parce que c’était vrai, et parce que, finalement, que je le veuille ou non, c’était inéluctable. J’ai du relire le post 10 fois – par transfert, je l’ai détesté, j’ai brandi le poing au plafond, traité Titiou de femme à barbe, ouvert ma fenêtre pour brandir le poing au ciel, puis déposé un com offusqué à la belle, qui en quelques mails super coolo’s me fit assez regretter mon com pour que je lui demande de le supprimer de son thread et m’épargner, en plus de l’anonymat qui me guette de ne plus bloguer sur Bienbienbien, une étiquette de troll haineux et radotant dans son cabanon provençal, un ruban ensanglanté cousu au coeur.
Oui, la raison, ce fut cette “crise du lien”, sur laquelle moi aussi j’avais écrit, sans savoir à quel point elle allait nous être fatale à l’époque. Cela ne veut pas dire que j’approuve à 100% que BBB ferme, même temporairement. Mais si vous voulez connaître la raison, c’est celle-là. La crise du lien, la manière dont BBB, sans vraiment le vouloir, avait créé un monstre que l’équipe ne pouvait plus nourrir, ou plutôt n’avait plus envie de nourrir. On voulait écrire, c’est tout, on voulait plus faire cette espèce de veille inconsciente du coolo’s sur le web.

Pour me faire pardonner, je lui avais dit qu’à l’Autobus j’offrirais à Titiou une vodka, Jeudi où j’étais à Paris. Y’avait tous les twittos, c’était super. Alors j’ai acheté deux vodkas, j’ai cherché partout, mais plus de Titiou. J’ai du rester trente minutes avec deux vodkas à la main, buvant la mienne, l’autre se chargeant de me glacer les doigts de manière super agressive. J’avais l’air un peu con et malheureux avec ma vodka dans l’autre main, dans le meilleur des cas je passais pour un mec terrifié à l’idée de manquer de vodka. Dans le pire des cas, pour un mec à qui on avait posé un lapin sur un plan vodka. En plus, je ne savais pas prononcer “Titiou”, donc je n’ai pas vraiment osé demander aux gens ou elle était. Tissiou, titiou, tiziou, on ne se rend pas compte à quel point quand on est seul en Province on a absolument pas l’expérience phonétique de vos pseudos.

Donc pause, le temps que ça streame. On a des envies, on en parle un peu. On se retranche dans nos quartiers. D’autres continuent avec régularité leurs blogs. C’est le cas de Nora et d’Artypop. Chryde a ouvert un tumblr plutôt cool, qui me donne finalement plus de nouvelles de lui et de ce qu’il aime qu’avant.

Chez BBB il y avait une règle tacite d’écrire “nous” à la place de “je”, tant que faire se peut. Voilà ce qui me manque le plus : J’AI ENVIE DE DIRE NOUS.

CRAYPION D’OR

Dieu Merci ! Cet été a germé en moi l’idée des Craypion d’Or, que j’ai fait naitre avec l’aide d’Alexandre Hervaud,  Romain Buthigieg, puis Bertrand Delgoff. Un beau quatuor de winner assez complémentaire, et un projet qu’on pensait vraiment, au départ, très anecdotique. Et puis les retours se sont fait si forts qu’on a maintenant une vraie cérémonie d’awards à produire, avec une couverture presse qui en ferait rêver plus d’un. Et à ce jour, une petite pression de derrière les fagots pour la cérémonie de remise.
On croise les doigts pour avoir une réponse concrète pour un endroit de Pigalle. Et malheureusement ça n’a TOUJOURS PAS été validé comme il se doit. On se ronge les ongles. On a envie de faire cette soirée et clôturer cette aventure rigolote. On verra.
J’aimerais le refaire l’année prochaine, en ajustant plein de trucs, en faisant tout pour développer ce côté affectueux que l’on a pour ces sites, surtout pas faire “diner de cons”, célébrer ces sites approximatifs, décalés passionnés – aller à leur rencontre, dresser un portrait de cette France du web moyen, qui représente 95% du web francophone, qui est nourrie par nos cousins, nos papas, nos taties, par les écoles, les petites municipalités, les passionnés de tous poils. Un web loin de tout cynisme, affranchi des diktats esthétiques, n’ayant pas honte d’être un peu moche, un peu trop coloré, un peu trop tout, qui est juste là pour assouvir une passion et un besoin d’échanger.

OU J’ECRIRAI

J’écrirai ici, quelque temps. J’ai un projet de séries d’articles, que je vais soumettre d’abord à ceux qui m’ont fait confiance jusqu’ici. Je sais d’avance que je ne serai pas capable d’écrire des articles “à la BBB” ici. Je pouvais le faire avant d’être sur BBB, mais things they have a-changed. Ecrire des articles propres, et longs, et complets ici, cela reviendrait pour moi à me mettre en costard pour aller manger seul dans un restauroute. Alors si vous voulez bien, je resterai en pyjama. Si vous voulez me voir en costard, passez votre chemin et attendez encore quelques semaines, je vous sonnerai sur twitter, bitches.

P.S : et je peux tout à fait insérer cette photo dans mon article sans avoir à me justifier. Crédits Alex Dram

  • Sylvain Paley

    J'ai un peu pleuré tu sais.

  • http://twitter.com/jpsforever jpsforever

    Tu m'as foutu le bourdon… Enfoiré… Et c'est vrai que Titiou a raison… BBB est mort vive BBB…. Il n'y a plus qu'à attendre un BBB du 3e type, la vie n'étant qu'inventions et réinventions…

  • Christophe D.

    Dans ce billet, il y a 2 choses que j'ai toujours autant de mal à envisager :
    — l'intérêt d'écrire sur plusieurs blogs ;
    — le fait d'annoncer la « fermeture » d'un blog.

    • http://www.henrymichel.com Henry Michel

      Hé bien, l'intérêt d'écrire sur plusieurs blogs, c'est quand la ligne d'éditoriale d'entre eux est vraiment distincte et te permet de faire des choses différentes. Bienbienbien de par son audience, et son pool d'auteurs, avait une ligne éditoriale, et me forçait à écrire des papiers plus structurés, plus appliqués, alors que le blog perso est quelque chose de beaucoup plus détendu dans la forme.
      Quand au faut d'annoncer la “fermeture” d'un blog : un blog comme bienbienbien avait plusieurs milliers de lecteurs par jour, qui ont toujours été partie prenante du site via les commentaires, leur bienveillance et la petite “communauté” qui s'est créée autour du blog. C'est la moindre des choses, je pense, et un signe de respect, de dire qu'il y a une raison pour laquelle les posts se font de plus en plus rares, et de mettre fin à leur attente de plus en plus frustrante et injustifiée.

      • Christophe D.

        Ok, reçu. Réponse claire et limpide, rien à ajouter.

        Je ne sais pas si ça va te consoler mais personnellement, je crois que je préfère les blogueurs de BBB dans leur environnement naturel, sur leur blog d'origine, à la cool, nourris au grain (je pense notamment à Lâm et à toi puisque je lis moins les autres). Sans la couche de « Vous le savez, chez BienBienBien, on aime bien… » qu'on avait 3 fois par article ;-)

  • Lâm

    BBB, tu l'aimes et il te rage quit.

  • SylvainK

    Ouais !!! reste en pyjam's ! de toute façon c'est toi que je lis !

    ça fait un peu lèchouille mais bon…

  • http://twitter.com/French_Blast Blastpheme

    C'est sympa aussi de travailler en pyjama et de pas aller tous les jours au bureau en costard!

  • Titiou Lecoq

    Je te trouve très classe monsieur.

  • Harry

    Et Le Centre ?

    Moi pendant la publication des 24 premiers chapitres : http://goo.gl/btQwO

    Nous depuis : http://goo.gl/gblLt

    =S

  • http://twitter.com/artypop Romain

    Tiens je lis ce truc avec trois semaines de retard. C'est triste tout ça.