Faire l’amour à Alexandria

Faire l’amour à Alexandria


(cc) by-nc-sa par dhammza

L’ami [tag]Igor[/tag] de Driven by Boredom fête en ce moment ses dix ans de dépucelage. En guise d’hommage et de bilan, il s’est plongé dans les souvenirs de son adolescence et de ces années de flirts poussés, de tentatives ratées, de premières fois, d’hésitations, de grandes victoires qui font la beauté de cet âge.

Tout autant de souvenirs qui balisent la ville d'[tag]Alexandria[/tag], Virginie, ou Igor a grandi.
Dans le but d’établir une carte imaginaire de l’apprentissage amoureux, Igor a reparcouru ces endroits clés et les a photographiés à l’aide de son polaroïd. Le [tag]polaroïd[/tag], un choix également important pour lui, car c’est avec ce même appareil que durant des années plus victorieuses il photographiera quasiment toutes ses petites amies.

L’ensemble de ces étapes balisent la ville d’Alexandria sur un google maps amoureusement préparé par Igor. Accompagnés de commentaires, ces points de repères définissent une nouvelle idée du journal intime, ou l’on parcourt le temps mais aussi l’espace.

Le grain et la chromie si particuliers des polaroïds ramènent déjà la photo actuelle au passé, et ont le dépouillement des photos de scènes de crimes , où un petit garçon innocent aurait été à chaque fois tué un peu plus pour laisser place à l’homme.

ut non Lorem vulputate, id ipsum justo libero.