Grande régularité sur ces posts dédiés à spotify : le dernier remonte à Juillet 2010. Pour retrouver tous ces articles, initiés dès 2009, une petite recherche vous permettra de retrouver mes sélections dans une page de résultats à la typo ridiculement grosse. Mais let’s move on, embrayons sur 2011.

Les progrès de l’automobile

En Septembre 2009 je vous avais décrit le dispositif qui me permettait d’écouter mes playlists Spotify en toute liberté dans ma voiture, un cable Belkin qui émettait en FM, que je devais pécho à l’autoradio. La voiture étant devenu, au fil de mes mariages et procréations, un des rares îlots de tranquillité où écouter de la musique au volume maximum pendant mes trajets, un bon dispositif spotify->voiture était devenu pour moi le sommet de la pyramide des besoins.
Depuis cette date, j’ai une nouvelle voiture. Une voiture de filf qui fait son taff, low profile mais bien membrée. Serious Business. ET ELLE A LE BLUETOOTH. Le bluetooth reconnait mon Iphone DES QUE JE RENTRE dans la voiture. Je démarre Spotify sur l’iphone, ON L’ENTEND DANS LA VOITURE SANS BRANCHER RIEN. Et – cerise sur le gateau, une commande au volant me permet de PASSER AU MORCEAU SUIVANT SUR L’IPHONE à distance. Pour moi c’est de la magie noire. Il parait que c’est le principe même du bluetooth depuis 15 ans. Mais si vous êtes blasé de cela vous n’avez pas d’âme.

On se retrouve donc dans une situation rêvée sur le papier : on a toute la musique que l’on veut. La voiture c’était la barrière ultime pour moi, la dernière raison pour laquelle je gravais des CD. Car revenons sur le cable belkin un instant, avec le recul, je dois avouer que ce n’était pas si glamour que ça. Le canal FM sautait régulièrement. A des endroits très précis. Lors de certains virages de mon trajet de travail, ça switchait sur Europe 1 direck. Et ça pouvait bien casser l’ambiance, quand un solo de flute de pan commençait, ou que Johnny allait dire “QU’ON ME DONNE L’ENVIE”, et que vous voyiez le virage approcher, vous étiez à deux doigts de piler pour que la magie ne se rompe point. Maintenant ça n’est plus le cas. Le Bluetooth est flawless. Il surmonte tous les virages avec froideur.

Donc avec en face de soi une discothèque quasi infinie vient toujours le moment ou la prescription reprend ses droits. Quand on s’est bien gavé de morceaux personnels, et que l’envie d’écouter du nouveau point son nez. Dans ces cas là on fait confiance aux amis. Et la playlist spotify devient une denrée extrêmement précieuse.

Puisqu’on parle voiture, on peut visiter la playlist de Vodkaster sobrement intitulée “Les Courses-Poursuites” [HTML1], reprenant les grands thèmes de course-poursuites du cinéma (de La Firme au Roi Lion, le spectre est large). Why not, mais pour rouler en caisse le résultat n’est pas très péchu. Je préfère toujours ma playlist “Craypion on The Road” [HTML1] qui envoie du bois sous les néons de tunnel ou sur l’autoroute du soleil.

Moi et les copains

Au-delà d’une courte et anecdotique playlist Cannes Inside [HTML1] montée per memoriam (avec le générique et les quelques morceaux populaires insérés), j’ai concocté ce mois-ci une jolie petite playlist autour d’un de mes délices, la musique brésilienne – surtout bossa et samba. Seule contrainte cette fois-ci : faire découvrir d’autres artistes que les auteurs et interprète mythiques – Jobim, Joao Gilberto, Vinicius, Gilberto Gil, Chico Buarque, et porter le coup de projecteur sur d’autres petits et grands. Ainsi, que vous soyez éclairé ou non sur le mouvement, vous découvrirez dans la playlist “Bossa e Samba Sem Gilbertos, sem Viniciuses, sem Toms” [HTML1] de fort gouleyants morceaux. On n’échappera pas  à quelques autres géants, tels qu’Edu Lobo, Maria Bethania, Djavan ou Luiz Bonfa, mais on y découvrira aussi quelques bizarreries. Comme par exemple l’Orquestra Brasileira de Musica Jamaicana, reprenant en reggae/ska les titres de Jobim, ou Les Luthiers, un groupe argentin des années 70 assez LOL, sorte des compagnons de la chanson sud-américains, qui dans le morceau “Bossa Nostra” parodient les interminables intros attablées et souvent ethyliques de Vinicius de Moraes en concert.

Les Luthiers.

Les copains maintenant. Ce sont nos meilleurs prescripteurs, et l’intégration de Spotify avec la liste Facebook nous permettent de les découvrir sous un autre jour. De mes pérégrinations je suis revenu avec l’envie de rendre hommage à la team du Tag Parfait, forte de ses playlists très efficaces aux titres inspirés – comme la fameuse “Baise-moi brutal sur la rock & roll music” [HTML1] , un mélange bien tassé de QOTSA, Black Sabbath, Monster Magnets et autres virilités. Les filles de leur côté ne sont pas venues non plus pour beurrer les tartines – à l’image de Claire, dont les sélections font mouche : allez donc écouter “Disco is the new Punk” [HTML1], cocktail electro disco mais pas que, ou le “Drugs to Music to Drugs to summer ’11” [HTML1] – ne vous fiez pas à son titre meta, la compo est belle et solide.

Actualitay

Parlons playlists d’actu. Non, pas DSK – quoique Christophe C. en osa une pour la blague – DSK Sex Scandal 2011 [HTML1].
Actu Jeux Video avec la sortie de L.A Noire, et d’une playlist spotify dédiée aux tracks qu’on y entend à la radio – L.A Noire Radio Songs [HTML1]. Mainly Jazz, et toujours efficace, comme la plupart des sélections Rockstar (voir playlists GTA dans mes posts prec.). A la télé, fin de The Office, avec la playlist definitive sur les chansons de la série, goupillée par serieall.fr, – Music from The Office [HTML1], et reprise de la S2 de Treme depuis quelques semaines – ca va transpirer New Orleans style avec playlist évolutive spéciale Treme dénichée par lechoix.fr LeChoix.fr – Treme [HTML1]

Genres et Curiosités

Sinon glanées sur le net, pas mal de playlist instructives et différentes – sachant que 98% de la proposition mondiale se nomme “PERFECT PARTY”, “CHILLOUT ” et “BEST TRACKS”.
De l’africanitude attitude avec cette massive et passionnante playlist Afrobeat Fuzz-Funk Jazztacular [HTML1] qui porte très bien son nom, il y a bien sûr du Fela dedans. On peut enchainer, si on est bien lancé, sur de l’afroamericanitude attitude, grâce à cette playlist concon mais ultra efficace en jogging, sur l’elliptique, pour faire l’amour ou jeter le frisbee au chien : BOOTY Bass! [HTML1] , avec bien sûr tout ce qu’il faut de Fanny Pack inside et un des plus joyeux morceaux de Flavor Faaaaaaav.

Il y a bien sur du Fela dans cette playlist également concoctée par Lechoix.fr et dédiée aux morceaux de plus de 10 minutes Longs Morceaux [HTML1] . Le plus long de la sélection – un peu dur à placer en mix : Thursday afternoon de Brian Eno, 60:51 (c’est plus une pièce qu’un morceau). Mais vous y trouverez aussi une floppée de titres cultissimes – comme le Marquee Moon de 10:45 – qui permirent à des générations et des générations de DJ de pouvoir continuer à serrer des gonzesses tout en exerçant leur profession.

On termine en ligne droite avec de la Disco/Electro Italienne de bon aloi – Italo Filth [HTML1] (Moroder, Ryan Paris et alt.). En fromage, une playlist bien barrée répertoriant un max de morceaux utilisant le clavier Stacatto : si vous ne voyez pas ce que c’est, vous connaitrez par coeur au bout de 3 titres, et il y en a 113 – Stacatto Keyboard AOR [HTML1] .

Pour finir en dessert, une belle compile de bizarreries réalisée par Lucas Heilsahme, dans laquelle vous croiserez Peter Sellers , de la WTFerie allemande, du Bowie, du brésilien avec Tom Zé – distrayante et pleine d’humour – Lucas Heilsahme Wunder Liste [HTML1].

ON RECAPITULE DONC POUR CETTE SPOTIFY PARTY #3

“Les Courses-Poursuites” [HTML1]

“Craypion on The Road” [HTML1]

Cannes Inside [HTML1]

“Bossa e Samba Sem Gilbertos, sem Viniciuses, sem Toms” [HTML1]

“Baise-moi brutal sur la rock & roll music” [HTML1]

Disco is the new Punk” [HTML1]

“Drugs to Music to Drugs to summer ’11” [HTML1]

DSK Sex Scandal 2011 [HTML1]

L.A Noire Radio Songs [HTML1]

Music from The Office [HTML1]

LeChoix.fr – Treme [HTML1]

Afrobeat Fuzz-Funk Jazztacular [HTML1]

BOOTY Bass! [HTML1]

Longs Morceaux [HTML1]

Italo Filth [HTML1]

Stacatto Keyboard AOR [HTML1]

Lucas Heilsahme Wunder Liste [HTML1]

N’hésitez pas à m’envoyer via twitter ou dans la msgbox spotify (je suis là) vos playlists les cocos.

T’as aimé ? Fais des bisous dans les com’s !!

Crédits photo cc dptstyles

Aliquam elementum elit. Donec sed Nullam pulvinar ut ut ipsum