La chronique web 2.0 de Jean-René Craypion (ep 3)

La chronique web 2.0 de Jean-René Craypion (ep 3)

Jean-René Craypion est un consultant Web 2.0 pour la société Praxis DaD (Développement Action Doubs).

Marié, deux enfants, 47 ans mais très sportif, JRC est LE gourou du web 2.0 dans son département – une vraie success story puisqu’il y a deux ans encore, Jean-René ne connaissait pas Internet .
Cette semaine, Jean-René semble changer de vie.

Chers internautes,

C’est dans un contexte un peu particulier que je vous écris ce billet aujourd’hui. Je suis particulièrement excité de ce qui est en train de m’arriver, à croire que l’ouverture de cette rubrique m’a porté chance.

Cela fait partie aussi de la magie d’internet et du cyberespace : à chaque seconde, plusieurs milliers d’internautes, tous connectés en divers endroits du monde, peuvent se rencontrer, communiquer, se compléter….s’aimer.

Ce qui m’arrive actuellement est incroyable, mais si particulier que je ne peux pas vous révéler beaucoup de détails.

Sachez juste qu’il y a 2 semaines de cela, j’ai reçu un mèl très étonnant. Lorsque mon logiciel GMAIL s’est ouvert ce matin-là, je ne savais pas encore que ma vie allait peut-être changer.

Cet email était le récit poignant et romanesque d’une jeune femme, venant d’un pays africain dont je tairai le nom pour des raisons de sécurité. Le courage de cette jeune femme est stupéfiant : alors que son père, haut politicien africain est sur son lit de mort, la jeune femme, menacée de toute part par des opposants aux dents longues, se bat comme une diablesse pour quitter son pays et surtout transférer sereinement en France l’héritage de son père.

Sans rentrer dans les détails, cette jeune femme, remarquant par le biais de mes articles mon expérience des réseaux, et une certaine vivacité d’esprit, a décidé de m’écrire pour requérir mon aide.

J’ai immédiatement choisi d’aider la jeune femme. Sur un plan secondaire, il y aurait dans l’opération financière que la jeune femme a besoin de réaliser avec moi quelques retombées pécuniaires, qui me permettraient enfin de prendre mon envol professionel et de créer ma propre entreprise.

Imaginez un instant que je puisse enfin monter ma propre société, Craypion Conseil, et déployer mes ailes dans le conseil et l’expertise Web 2.0. Ma croissance n’aurait plus de frontière, je pourrais étendre mon activité au delà du Doubs, vers le Jura, ou la Haute-Saône !

Un ami m’a dit réçemment qu’Internet n’existait pas encore dans le Jura, je pourrais venir et répandre ce media sur une terre entièrement vierge, encore jamais foulée par un informaticien !

La correspondance avec cette jeune femme, que nous appelerons Doudia, s’intensifie de jour en jour. Cette semaine les choses se sont accélérées, et j’ai du faire plusieurs aller-retours à ma banque afin de m’acquitter de quelques frais conséquents pour que l”aventure” puisse commencer.

Il y a une autre petite chose.Je dois vous avouer qu’au fil de ces emails, quelque chose me semble être apparu avec Doudia d’ordre sentimental.
Doudia est un peu trop timide pour s’épancher, mais je pense que c’est du à la froideur africaine.Elle m’a d’abord envoyé une photo malheureusement assez floue d’elle, puis une photo de son frère Oscar, enfin un fichier .exe qui n’a malheureusement rien affiché après son ouverture.

diouclaude

Cette petite étincelle que je sens désormais dans nos correspondances m’a donné le courage de quitter mon épouse, Sophia, avec qui je suis marié depuis 19 ans. Notre relation se dégradait depuis déjà quelque temps, et Doudia m’a donné le courage de franchir le cap avec un courage sans pareil – en une soirée j’ai annoncé la nouvelle à ma femme et mon fils de 15 ans.

L’argent que je recevrai dès la fin du mois, et la probable venue de Doudia en France me permettra surement de tourner la page et commencer une nouvelle vie. Le nouveau Jean René Craypion.

_________________________________________________________________________

De : Jean René Craypion (jeanrenecraypion@gmail.com)
A : OfficeAbuja (abujajob@gmail.com)

Belle Doudia,
Mon banquier M.BERTHELOT a finalement accepté d’effectuer le virement de la somme totale, j’ai du ouvrir un petit crédit relais à mon nom pour compléter le montant du transfert car je n’avais pas toute la somme en banque. Ne vous faites pas de soucis pour moi, j’ai demandé une petite avance sur salaire à mon employeur et je cloturerai ce prêt dès que votre argent sera en France.
Votre frère a l’air très sympathique. J’ai hâte de le rencontrer également pourquoi pas.
Dois-je interpréter vos trois points de suspension de la dernière fois comme l’aveu timide d’une affection réciproque ?
Je ne veux pas vous embêter avec ça.
Merci de me communiquer la date de votre arrivée à Paris et de me faire un petit coucou quand le virement de votre coté aura été fait.

@micalement
Votre dévoué Jean-René
_________________________
________________________________________________

De : OfficeAbuja (abujajob@gmail.com)
A : Jean René Craypion (jeanrenecraypion@gmail.com)

MERCI JEAN RENE,
OK POUR LE VIREMENT. OUI JE VOU AIME BEAUCOU, QUE DIEU VOUS BENISSE POUR VOTRE GESTE.
JE VOUS COMMUNIQUERAI BIENTOT LA DATE DE MON VOL INTERNATIONAL.
ICI MON PERE VA RENDRE SON DERNIER SOUFFLE MAIS JE SUIs RASSUREE ET LUI AUSSI VOUS DIT BRAVO POUR LE COURAGE.
BONNE CHANCE

[j’ai effacé le prenom pour des raisons évidentes de sécurité]

________________________________________________________________________

Voilà, chers lecteurs.
J’espère que maintenant vous comprenez un peu mieux mon excitation, et la raison pour laquelle cette semaine je n’ai pas tellement le coeur à vous délivrer une expertise Web 2.0

Je vous invite à me suivre sur twitter, à devenir mon ami sur facebook, et même devenir fan de mes billets !

A très bientôt,
@micalement,
JRC

Jean-René Craypion

Consultant Web 2.0, Web 1.0, télématique

PRAXIS D.A.D

jeanrenecraypion@gmail.com

twitter.com/jeanrenecraypio

11 Comments

  1. Bonjour Jean-René,

    votre message très intéressant m'a mis face à mon propre égoisme.

    J'avais moi-même déja reçu un mail de la part d'une personne en détresse en Afrique orientale. Je ne saurai dire s'il s'agit de votre nouvelle amie, mais elle avait elle aussi de terribles problemes à gérer, notamment une grosse somme d'argent qu'elle ne pouvait malheureusement pas retirer elle même. Ce qu'il se passe en Afrique est vraiment terrible : beaucoup n'ont pas internet par exemple.

    Hélas, je n'ai pas pris la peine de lui répondre, et depuis, cette affaire me hante. Cette dame était dans le besoin et j'ai fait le mort. Elle m'a écrit personnellement et je l'ai ignorée. Qui sait ce qu'il lui est arrivé depuis…

    Félicitations Monsieur Craypion, vous êtes un homme généreux, et le destin vous remercie a travers cette gentille personne et son frère qui m'a l'air très affectueux et aimable.

    Reply
    • Bonsoir TIBO,
      ne vous en blâmez pas trop, la méfiance est de mise dans notre monde occidental et beaucoup n'aurait pas franchi le pas comme je l'ai fait.
      Le destin vous donnera surement une chance de vous refaire – j'ai entendu dire qu'en raison du malheur africain, de plus en plus de sollicitations de ce genre se trouvent dans l'internet.
      Je vous souhaite juste de tomber comme moi sur la bonne étoile ::)
      A bientôt,
      jrc

      Reply
  2. Bonne chance, Jean-René, avec votre belle Africaine. Je suis sûr que vous seriez très heureux ensemble, votre douce Doudia et vous.

    Reply
  3. Magnifique histoire ! Il n'y a bien que sur le wèbe qu'on peut en vivre de telles, à part à la télé, moi je dis. Bravo Jean-René et bonne chance dans votre nouvelle star. Nouvelle vie, je veux dire.

    Reply
  4. Vous avez bien de la chance d'être connu et ainsi d'attirer toutes les bonnes actions du web. Ah la magie d'internet !
    Profitez-en bien, je vous fais suivre par mess@gerie une annonce prometteuse d'une petite société permettant d'en avoir un plus gros, cela me semble intéressant pour un entrepreneur comme vous.
    Cordialement,
    Ray.

    Reply
  5. Jean-René, bientôt vous ne devriez pas tarder à recevoir des courriels prônant l'agrandissement de votre attribut masculin, n'hésitez pas, c'est aussi une occasion unique de changer le monde (enfin le votre) :p

    Reply
  6. Je vous souhaite une belle et longue histoire avec votre amoureuse d'Afrique…

    Votre vie ne sera plus jamais la même en tout cas.

    Reply
  7. Pardon, j'avais posté que tu étais un grand malade, mais je me dois de rectifier : Toi et tes lecteurs êtes des grands malades ! :-)

    Reply
  8. Diantre, cette femme a eu une chance phénoménale dans son malheur, celle de tomber sur vous, une honnête homme 2.0.

    Imaginez une seconde qu'elle soit tombée sur un escroc, ou pire, un Webentrepreneur !

    Reply
  9. ^^
    Félicitations à vous deux point zéro !

    Reply

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

vantin bruno | how long for cozaar to get out of system | http://www.henrymichel.com/glucophage/where-to-buy-glucophage-in-uk/